The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    [Alliance] Ja'leen

    Partagez

    Naa'li

    Messages : 4
    Date d'inscription : 20/07/2014
    Age : 24
    Localisation : Orly

    [Alliance] Ja'leen

    Message par Naa'li le Mar 22 Juil - 16:03

    (HRP : La présentation de ce personnage reflète ce qu'il est, à l'instant T de sa création. La présentation évoluera au fur et à mesure de ses rencontres, de son évolution, car un personnage n'est jamais figé. )





    -Informations-



    Nom: Inconnu
    Prénom: Ja'leen
    Âge: Son âge lui est inconnu, mais elle semble avoir plus ou moins 25 ans.
    Race: Brétonne




    -Apparence-



    Vêtements: Sa tenue est composée d'un patchwork de différents vêtements, obtenus visiblement par-ci par-là au fil des années, sans faire vraiment attention à leur apparence. Elle les porte par couches sous une vieille armure de cuir pour palier aux nuits fraîches et pour libérer de la place dans son sac à dos. Des couches qu'elle enlève et remet au fil de la journée, en fonction de la chaleur, de ses représentations, et aussi, étrangement, pour noyer les lignes de son corps sous des flots de tissus. Cela a pour effet de la rendre informe, au point de ne se rendre compte que c'est une femme que lorsqu'on aperçoit son visage. Et, comme si cela ne suffisait pas, elle se dissimule continuellement sous une immense cape sombre. Elle la porte en permanence, même par période de forte chaleur, le capuchon rabattu sur son visage. Elle ne l'ôte que lorsqu'elle se produit en public. Tous ses vêtements, et surtout sa cape, ont été reprisés maladroitement maintes fois, témoignant de leur âge et de l'importance qu'elle leur accorde. Un observateur avisé se rendra rapidement compte que leur porteuse est une reine de la débrouille, faisant tout pour augmenter la durée de vie de ses affaires, par mesure d'économie et pour paraître la plus présentable possible. Mais cela ne le trompera pas longtemps : la jeune femme, malgré tous ses efforts, ne semble pas bien riche. Loin de là.




    Physique: Jeune femme d'environ 1m70, au physique plutôt solide mais fin, surement à cause de la mal nutrition. Elle possède une musculature plutôt discrète mais régulière légèrement plus développée au niveau des bras, due à sa pratique régulière de diverses acrobaties et du tir à l'arc. Au niveau de la force, elle a une explosivité plutôt moindre, mais une sacré endurance. Son corps est somme toute plutôt bien formé et attirant, partiellement hâlé aux endroits qu'elle découvre lorsqu'elle se représente en public. A se demander pourquoi elle le cache.
    Son visage aussi, est caché sans qu'on sache trop pourquoi. Il est très gracieux et fin, constellé de tâches de rousseur, encadré par une chevelure rousse mi-longue un peu sauvage, qu'elle entretient visiblement toute seule en la coupant régulièrement avec un canif. Ses grands yeux verts luisent d'intelligence et de malice. Très polie, elle offre régulièrement des sourires gracieux à ceux qui daignent lui adresser la parole.



    Toilette: Elle prend soin d'elle avec une toilette de chat, rapide et efficace, qu'elle essaie de faire quotidiennement. Avec un peu de mal, cependant. Elle n'a visiblement pas l'argent de se payer des bains réguliers à l'auberge. Mais il transparaît d'elle, encore et toujours, l'envie d'être la plus présentable et propre possible. Elle ne se maquille pas.



    Signes distinctifs: Ses avant-bras portent les stigmates de brûlures très sévères et anciennes, qui n'ont reçu des soins appropriés que tardivement. Malgré tout, les soins étaient visiblement très efficaces et surement magiques, car si la brûlure est étendue, elle a plutôt "une bonne gueule" et peut se faire oublier. Si on a envie de ne pas la voir.





    -Personnalité-



    Connaissances: Une éducation sommaire et terre à terre. Elle ne sait pas écrire, ni compter. On pourrait la qualifier grossièrement de pragmatique, car elle n'a reçut aucune éducation religieuse, ce qui la prévaut de toute croyance divine. Ses connaissances historiques et géographiques sont plus que lacunaires : elle n'y connait rien. Pour ce qui est de la lecture, son niveau est irrégulier. Elle parvient à lire sans mal, à présent, son livre le plus précieux à force de relecture, mais a encore un peu de mal lorsqu'elle s'attaque à un nouvel ouvrage. Si on lui demande de lire quelque chose à haute voix, il ne fait aucun doute que ça sera catastrophique. Elle ne sait pas monter à cheval.

    On lui a apprit à se battre lorsqu'elle était jeune. A manier l'arc et les lames, notamment. Mais rien de ce qui pourrait s'apparenter à du combat loyal, propre, et net. Au contraire. On lui a apprit à se défendre pour survire. Elle s'y connait un peu pour tout ce qui est du vol, du crochetage. Il ne fait d'ailleurs aucun doute qu'elle doit être très douée dans ce domaine, mais, étrangement, cela la répugne. Elle est agile, et connait un bon nombre d'acrobaties, et danse plus que correctement.

    Son style de vie et ses choix sont dictés par son éthique, qu'elle seule a créé. Elle a une maîtrise sommaire de la magie du feu, mais néanmoins impressionnante pour les non-initiés : elle parvient à enflammer ses mains. De belles flammes, qu'elle peut entretenir un moment, sans se brûler. Elle sait jouer de la flûte et du violon. Elle est néanmoins bien plus douée pour ce dernier. Elle sait jouer des mélodies de taverne entraînantes, tout comme des ballades contemplatives et lancinantes avec une grande sensibilité, capables d'arracher des larmes aux hommes les plus endurcis.




    Occupations: Ja'leen est ce qu'on pourrait appeler, une saltimbanque. Elle fait des acrobaties, des numéros de jonglage, de danse, pour gagner sa vie. On peut parfois la trouver dans des auberges de daguefilante, la plupart du temps dans les rues, à jouer du violon et chanter des mélopées d'une voix claire, ou à faire ses numéros. Elle en a un qui remporte pas mal de succès, mais malheureusement trop peu d'argent : elle joue avec le feu. Littéralement.

    Lors des mois les plus rudes, elle est prête à tout pour survivre. Elle rend des services à droit et à gauche pour une soupe chaude et une bouchée de pain, voir, fait du mercenariat. Une activité assez récente, qu'elle apprécie et craint à la fois. Si elle sait se battre, elle manque d'entrainement, et se cantonne à des tâches assez simple, qu'on lui lègue parce qu'on la connait. Elle se contente de chasser des créatures nuisibles, n'ayant pas confiance en ses capacités de combattante.
    Il y a cependant un domaine où elle est plus douée. Elle résout des litiges, des conflits d'intérêt, et a déjà enquêté sur plusieurs affaires, pour des gens. Si ce travail n'a jamais été jusqu'à enquêter pour des hautes dignitaires, elle a déjà travaillé pour des personnes assez aisées.




    Caractère: Ce qui transparaît le plus chez Ja'leen, c'est son immense intelligence. C'est de là qu'elle tire toute sa débrouillardise et sa grande capacité d'adaptation. Ceux qui apprendront à la connaitre se rendront rapidement compte que c'est à cette intelligence qu'elle tient sa survie. Elle a une capacité d’apprentissage tout bonnement exceptionnelle, dans sa manière de traiter et rationaliser les informations. Elle est extrêmement observatrice et curieuse de tout, ce qui lui a permit d'apprendre beaucoup de choses sur le tas, en observant les gens. Et lorsqu'elle désirait en apprendre plus sur quelque chose, elle s'arrangeait pour obtenir ces connaissances, en les payant si possibles, ou en manipulant. Une manipulation pas bien méchante, puisqu'elle se résume bien souvent à avoir l'air charmante, souriante, polie et aimable. Elle échange parfois des services contre d'autres plutôt que contre de la monnaie sonnante et trébuchante, ce qui lui permit notamment d'apprendre les bases de la couture pour s'occuper de ses vêtements. Et si la gentillesse et la volonté ne lui permettent pas d'obtenir ce qu'elle souhaite, elle passe alors par d'autres moyens, eux, bien plus éloignés de la légalité. Elle réussit à obtenir par ce biais un livre sur les bases de la pyromancie et la magie théorique. Un livre très cher à son cœur et probablement son bien le plus précieux.
     En effet, elle entretient une passion lointaine, secrète et presque naïve pour la magie. Un domaine qu'elle aurait rêvé d'étudier et sur lequel elle fantasme encore, sa misérable condition ne lui ayant pas permit de trouver un maître, bien souvent rebuté par son apparente pauvreté. Elle s'est donc entraînée sans relâche, lisant, lisant et relisant son livre durant une dizaine d'années, avec la détermination implacable d'arriver, un jour, à quelque chose. Elle tient ses brûlures de ses expérimentations maladroites : elle s'est littéralement carbonisé les avant-bras pour apprendre le feu. Cela en dit long sur sa détermination et sa force de caractère. Cependant, il ne fait aucun doute qu'elle n'y serait pas parvenu si elle n'avait pas une affinité très développée pour la magie. Un potentiel malheureusement trop peu exploité, et qu'elle ne connait pas. Elle attribue modestement sa réussite à sa volonté.


    Ja'leen est une femme au cœur d'or. Elle semble toujours faire passer le besoin des autres avant les siens, alors qu'elle a elle-même, terriblement besoin d'aide. C'est une femme pure, et candide, vivant au jour le jour, visiblement non résolue à faire le mal. Il résulte de sa personnalité une manière de gérer l'argent désastreuse. Elle peut dépenser tout son argent durement gagné pour une nuit à l'auberge et un bain durant les hivers les plus rudes, se retrouvant, les autres jours, à la rue, luttant contre les frimas de l'hiver, se nourrissant de rats qu'elle a réussit à chasser et se réchauffant grâce à ses seules mains. Elle se ruina, endossant une vie de misère durant les deux années à suivre pour son livre de magie. Et comme si cela ne suffisait pas, son sens de la morale vient souvent se mêler à l'affaire. Elle refusa certains contrats qu'on lui confiait car elle les trouvait moralement condamnables, quitte à moins manger durant quelque temps. Elle entretient une relation affectueuse avec chaque objet en sa possession, et là où les gens ne verraient que guenilles ou livres en décomposition, elle y voit un trésor.


    C'est aussi une femme craintive et méfiante. Elle est constamment guidée par l'envie de se rapprocher des autres, et aussi la peur qu'on lui fasse du mal, ou de déranger les autres. Malheureusement, c'est la peur, tirée de mauvaises expériences, qui fait qu'elle entretient des relations distantes avec le peu de personnes qu'elle connait. Elle complexe sur son physique avantageux. Un physique qui lui a valu des problèmes, et qui peut s'avérer très dangereux lorsqu'on vit une vit de mendicité. Car si le froid, la faim et la maladie sont ses ennemis, sa féminité est surement l'ennemi le plus malsain et sournois. C'est pour cela qu'elle se cache en permanence, fuit les regards, se déplace furtivement et dort dans les endroits les plus improbables, en changeant très régulièrement. Elle est armée en permanence. Des armes bien cachées, au cas où quelqu'un tenterait d'attenter à sa vie.


    De nature rêveuse, elle passe beaucoup de son temps à contempler la petite vie de Daguefilante, les marchés, les enfants hurlant dans les rues, l'architecture. Adepte des plaisirs simples, elle se satisfait d'un rien, prend plaisir de sa moindre trouvaille, du moindre sourire qu'on peut lui adresser. Joueuse et enjouée, elle prend avec humour et philosophie les déconfitures du quotidien.




    -Histoire-


    Son histoire, elle la garde bien pour elle. Elle ne veut pas embêter les autres avec cela, restant toujours aussi modeste. Mais si elle se lie d'amitié avec quelqu'un, il ne fait aucun doute qu'elle pourrait en parler...


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:28