The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    [DA] Les Chevaliers-esclaves [Campagne RP]

    Partagez
    avatar
    Bobcat

    Messages : 672
    Date d'inscription : 19/09/2013
    Age : 30
    Localisation : Valenwood

    Feuille de personnage
    Race: Bosmer
    Guilde(s): Museum
    Alliance: Domaine Aldmeri

    [DA] Les Chevaliers-esclaves [Campagne RP]

    Message par Bobcat le Mar 2 Sep - 7:18

    Musique d'ambiance:

    LES CHEVALIERS-ESCLAVES



    La Première Ère fut une époque qui changeât à jamais la face du monde. On passât d'une Tamriel contrôlait par les Mers à une Tamriel contrôlait par les Hommes. Cette ère fut marqué par les guerres entre ces peuples. Le plus importants de ces conflits fut certainement la Révolte Alessienne qui conduit à la création du Premier Empire en Cyrodiil. D'esclaves des Ayléïdes, les Hommes devinrent les maîtres du centre du continent en quelques années. Aidée par les deux demi-dieux Morihaus Souffle-de-Kyne et Pélinal Blancserpent, Alessia "La Reine-esclave" devint Impératrice et fut ainsi le premier "Empereur" humain de Cyrodiil.

    Les Ayléïdes furent alors repoussés en dehors du coeur du continent et bon nombre trouvèrent refuge en Val-Boisé. Là se jouât d'autres conflits bien moins connus. Pourchassé par leurs anciens esclaves, les Humains Libre de Cyrodiil également appelaient "Impériaux", qui continuèrent cette guerre contre leurs oppresseurs et tyrans. Les anciens maîtres du continent luttaient à présent pour leur survis.

    C'est durant la fin du mois de Vifazur 2E 582 que la Guilde des Mages mets à jours les ruines de Belokiine, nom donné pour cette bibliothèque de l'ancien clan Aldmeri des Belokii. Sachant que le Museum avait déjà travaillé sur l'histoire de ce clan, ils contactèrent la Mage Aryarie, Conservatrice du Museum, pour inviter ses érudits et aventuriers à être les premiers à pénétrer ce lieu. Ensemble, ils découvrirent des ruines farouchement garder par les esprits "Passeurs". Malencontreusement, ils furent comme aspirer par les aura des ces esprits et se retrouvèrent des milliers d'années en arrière, entouré par les spectres des anciens aldmers "vivant" comme si le monde n'avait jamais changé.

    Leur exploration leur fit découvrir un immense complexe comprenant trois puits Ayléïdes emplit de magicka, des salles grandioses, une bibliothèque dont les rayons allaient au plus haut des plafonds et de nombreux sarcophage. L'un d'eux fut particulièrement intriguant. Placé sur un piédestal, au plein coeur de la bibliothèque principale, les érudits du groupe ne purent s'empêcher de vouloir l'ouvrir. Le temps, dans ce "passé vivant" semblât alors se figer tandis que se découvrait à eux une momie richement orné. Des habits ostentatoires, de nombreux bijoux, or, et pierres précieuses ainsi qu'une épée à deux mains semblant fraîchement forgé. Sous la demande de certains et inquiet du calme ambiant, ils refermèrent le sarcophage et "la vie" semblât reprendre tout autour d'eux.

    Deux érudits, Selenios et Saaru, semblaient comprendre en partie les discutions qu'avaient les esprits tout autour. Ils purent ainsi découvrir l'existence d'une bibliothèque cachée et avoir la confirmation que ces ruines appartenaient au Clan Belokii. Sortant du passé dans lequel ils avaient été plongé, ils continuèrent leur exploration avant d'avoir la mauvaise surprise de tomber sur un Atronach de Chair aux portes de cette fameuse bibliothèque dont les ouvrages étaient protéger magiquement. Le combat fut rapide et le groupe put continuer l'exploration.

    Touchant un peu à tout, découvrant, pénétrant ces ruines pour la premières fois depuis des siècles, L'un des livres trouvé se révélât avoir été écrit dans un vieux Cyrodiilique. La surprise fut complète lorsqu'Aryarie se rendit compte qu'il s'agissait du journal d'un commandant Impérial du temps du Premier Empire, le Légat Aerius. Celui-ci avait été nommé pour mener la chasse aux Ayléïdes qui avaient fuit Cyrodiil et à apporter la justice au nom des souffrances millénaires des Hommes. Aryarie décide alors d'enquêter plus en avant sur cette période trouble en suivant les pas de ce que les Ayléïdes nommèrent "An Buropelini" ou "Les Chevaliers-esclaves".

    La traduction du livre révélât bientôt l'itinéraire emprunté par la légion du Légat Aerius. Leur première prise semblait avoir été un lieu nommé Reilleissel, Le Halle des Rivières en Ayléïde. La Maître Mage prévint immédiatement Bobcat qui travaillait dorénavant comme archéologue pour elle. Après quelques jours, aidé par un Magicien de la Guilde des Mages, Bobcat découvrit des ruines envahit par la végétation. Ainsi que l'esprit torturé d'un Impérial de la Première Ère du nom de Faerdus. Celui-ci considéra tout d'abord le duo comme étant des ennemis, des ayléïdes venus pour le torturer d'avantage. Suite à un léger combat, il fut raisonné et emprisonné entre trois pierres incandescentes. Interrogatoire ne fut pas des plus efficaces mais le nom des ruines pu ressortir. Gaeleg et Bobcat était bien à Reilleissel.

    Le temps d'installer les camps de recherche, Bobat eut la bonne surprise de revoir des visages familiers mais également de découvrir des nouveaux membres du Museum et alliés. Ensemble, ils continuèrent d'interroger le pauvre esprit qui semblait de plus en plus perturbé. Celui-ci voyait toutes les races elfiques comme étant des Ayléïdes et, plus étrange encore, n'importe quel khajiit faisait naître en lui une terreur sans nom. La présence de Nyniell, une Brétonne, permis très certainement à faire les plus grands proprets dans ce contact avec cet esprit millénaire.

    Le groupe put ainsi apprendre que deux autres esprits étaient également présents dans ces ruines et nécessitait d'être libéré. Saaru, une érudite Altmer, devint un réceptacle pour l'esprit de Faerdus afin de pouvoir guider le groupe dans l'immense complexe en ruine. Très rapidement, le groupe se retrouvât devant la prison de second esprit, dénommé Julius. Pour le libérer, ils durent simultanément détruire quatre pierres ayléïdes et protéger l'esprit d'un bouclier magique. Miyu et Tekra, deux Khajiits, ainsi que Bobcat et Saaru prirent chacun une des pierres attendant le signal de Nyniell qui s'apprêtait à lancer un bouclier de protection sur Julius. Néanmoins, à l'instar de Faerdus, Julius avait besoin d'un corps pour se déplacer et reprendre ses forces. Nyniell étant la plus proche, elle reçu cet esprit en elle qui se mit alors à communiquer avec son ancien compagnon Faerdus.

    Un troisième esprit, néanmoins, était encore prisonnier dans le complexe en ruine. Windex, le troisième de la fratrie. Suivant les instructions de Faerdus, le groupe arrivât bientôt dans une salle où se trouvé une Drémora jouant avec les restes des trois légionnaires. Le sol s'écroulât et ils se retrouvèrent tous dans un sous-bassement. Là, Vhalafen, une guerrière Bosmer, ainsi que Saaru se mirent à vouloir combattre la Drémora. Malheureusement pour eux, quelque furent leurs actions, aucune ne semblât blesser la créature daedrique. Au bout d'un moment, probablement par ennui, elle partie. Laissant les aventuriers seuls avec les trois esprits et leurs ossements.

    Voilà qu'ils étaient libres. Faerdus, Julius et Windex. Trois légionnaires prisonniers entre vie et mort depuis la Première Ère pouvaient enfin rejoindre l'Aethérius. Faerdus avait, néanmoins, fait une promesse à Saaru. En échange de l'aide des vivants pour leurs libertés, il répondrait à toutes leurs questions.

    Ainsi, les aventuriers purent apprendre que Reilleissel fut jadis un haut lieux de la noblesse et ville symbole pour la puissance du clan Belokii. C'était la raison pour laquelle le Légat Aerius avait choisi d'attaquer cette ville en premier. Il voulait détruire un symbole. La raison de la mort des trois légionnaires semblait apparemment être du fait de l'absence d'une arme, ou d'une personne, ou d'une magie, appelé "Kalicus". La présence de la Drémora, que Faerdus nommé "Daimonaran", provenait du fait d'un lien assez fort entre les Belokii et ces créatures daedriques.

    Le groupe rentrât, certains au camp avec Bobcat, d'autres directement à Gardeciel, Auridia, pour faire état de ces découvertes. Ils étaient tous certains que ce n'était là que le début de leur aventure et, avec une Drémora en liberté, de leurs ennuis.

    Ce ne fut que plusieurs mois plus tard que Gaeleg, le mage de la Guilde, découvrit enfuit sous la végétation de Val-Boisé, un nouveau complexe en ruine. Sa curiosité l’entraîna à y pénétrer et il tomba nez-à-nez à des guerrier-squelettes mort depuis des siècles. Un rapide combat et une observation de leurs armures, il en déduit qu'il venait de trouver de nouvelles ruines liées à l'histoire du clan Belokii.

    Mise au courant, Aryarie contactât immédiatement tout ceux qui avaient travaillé pour elle précédemment mais en profita également pour relancer les rumeurs de grandes découvertes et attirer curieux et voyageurs en mal d’aventure. Un groupe fut rapidement mis en place et se rassemblât.

    Composé de deux guerriers Altmers, Rhiliann et Lothaen, le groupe suivis une jeune aventurière du nom de Samera dans l'exploration et la sécurisation de ces ruines. Après avoir fait le nécessaire pour apporter la paix aux mercenaires morts lors de l'ouverture de la ruine, le groupe se trouva face à un long couloir. Quelques pièges basiques furent rapidement désactivé et le groupe tomba rapidement face à un important rassemblement de squelettes Ayléïdes ayant la mission de protéger ces lieux. Une trentaine de combattant, une dizaine d'archer. Deux salles, deux escaliers, des squelettes partout fonçant sur eux. Le combat fut des plus rudes. C'est alors qu'en écho a travers tout le complexe, un rire sadique se fit entendre. Il n'en fallut pas plus pour Saaru afin de conclure à la présence de la Drémora rencontré dans les précédentes ruines.

    Rhiliann, Lothaen, Bobcat, Samera et son garde-du-corps Khajiit, combattant en première ligne, soutenue par les mages Louvyanna et Nyniell. De l'autre coté, le seigneur Altmer Selenios et l'aventurière-érudite Saaru, utilisant de leur magie pour bloquer la progression de leurs adversaires et protéger le reste du groupe. Plus en retrait bénéficiant d'une vue dégageait, la jaqspur Moregan s'occupait des archers.

    Lorsqu'à terre ne se trouva plus que des os et des morceaux d'armes et d'armures, le groupe se rendit compte de deux autres squelettes. Des Mages qui les observaient sans les attaquer. Les attaques semblaient littéralement les traverser et, sur des têtes osseuses semblait se dessiner des sourires. Concluant à une simple illusion, le groupe continua sa progression avant de tomber sur un troisième mage puis un quatrième.

    Arrivant alors dans ce qui semblait être la salle principale de ces ruines, le groupe fit face à cette même drémora que certains avaient déjà rencontré à Reilleissel. Celle-ci lévitait au centre de la pièce et semblait être l'origine de toute la magie noire qui pouvait être ressentit dans ces ruines. Leur tournant le dos, protégé par un bouclier magique, elle incantait dans sa langue que personne ne pouvait comprendre.

    Alors que les forces armées du groupe observaient et cherchaient le meilleur moyen de stopper la créature daedrique, Selenios et Saaru rebroussèrent chemin. Chacun allant rejoindre un des mages-squelettes rencontré afin d'obtenir des informations sur la procédure à suivre. Mais la magie de la drémora était à l'oeuvre. Alors que Saaru posait des questions à son mage, Selenios se voyait interrogé par le sien. Puis, lorsque le mage de Saaru semblait répondre, celui de Selenios écoutait ses réponses. Le tout sous le regard et le rire de la drémora.

    Le temps des questions passa rapidement néanmoins, lorsque les deux mages de la première salle passèrent derrière le dos de Selenios pour rejoindre la drémora et faire face au groupe de combattant. Croyant connaître la marche à suivre, Saaru revient également vers ses compagnons et le mage de Selenios resta dès lors muet poussant ce dernier à retrouver également les autres.

    Alors que tous semblaient parés au combat, les deux derniers mages vinrent également se positionner entre la drémora et le groupe d'aventurier. Néanmoins, à présent quatre, tous resté inactif, observant le groupe, prêt à se défendre et gardant un énigmatique et curieux sourire sur leur tête osseuse.

    Le groupe passa à l'attaque, sous le rire continue de la drémora. Rhiliann faisant face à un mage, Lothaen face à un autre, les deux attaquant dans le vide mais recevant les attaques de l'autre. La surprise fut totale. Armée de son espadon, Rhiliann tranchait dans le vif d'un mage qui semblait bloquer son attaque d'un bouclier venant d'ailleurs et l'attaquant d'une masse qu'il n'avait pourtant pas en mains. De son coté, Lothaen se retrouvait à devoir bloquer un formidable coup d'espadon provenant d'un mage qui, vraisemblablement, n'avait qu'un bâton ne main. Les dégâts auraient put être terrible si Louvyanna et Nyniell n'avaient été là pour protéger les combattants.

    Utilisant leur magie combinée, Saaru et Selenios cherchèrent alors à dissiper le bouclier de la drémora qui ne perdit sa concentration que grâce à Moregan l'attaquant en son dos. Malgré sa supériorité déclarée haut et fort face au groupe, la drémora semblait ne pouvoir rester concentré sur tous ses adversaires.

    Ayant comprit le jeu des mages et leur utilisation, Rhiliann et Lothean tentèrent le tout pour le tout en s'attaquant à un seul et même mage. L'effet fut un succès. Peut-être n'était-ce pas prévu ainsi dans les plans de la créature daedrique qui se vit alors attaquer par deux mages qui semblaient pourtant inoffensif, ou en tout cas sous son contrôle.

    Sans la moindre hésitation, le groupe se mit à l'attaque d'un seul mouvement. Les guerriers altmers continuant d'utiliser les mages à l'insu de la drémora et tous les autres fondants sur elle, brisant son bouclier et la blessant gravement. Alors que la vérité de sa défaite se dévoilé à ses yeux, un coup fatal lui fut donné et elle rejoignit alors les eaux d'Oblivion.

    Le combat était fini, la ruine sécurisé. L'exploration pure et simple put commencer. Alors que certains commençaient à quitter les lieux afin de profiter d'un peu d'air pure et de prendre du repos, d'autres restèrent dans l'enceinte même des ruines. Selenios en particulier qui semblait intrigué et à la poursuite d'une piste invisible.

    Louvyanna se pencha alors sur les inscriptions qui se trouvaient dans le décor. Ces ruines appartenaient à une noble Ayléïde du nom de Belokii Daenaria. Elle trouva de nombreuses inscriptions et bas relief traitant d ela vie dans l'ancien Ayleidoon ainsi que des livres qui seraient très certainement étudié par Aryarie et les érudits qui souhaiteraient l'accompagner à cette besogne.

    Selenios se stoppa finalement face à une statue reposant sur un lourd socle et commença a essayer de la déloger sous le regard amusé, curieux et perplexe de Bobcat et du reste de leur compagnon. Ils se mirent alors à plusieurs pour déloger la statue qui se brisa à terre avant d'essayer de déplacer le socle. Il se déplaça quelques peux mais suffisamment pour apercevoir qu'un objet se trouvait caché sous celui-ci.

    Utilisant la télékinésie, Selenios mit en valeur cet objet aux yeux de tout le groupe. Une dague, une dague daedrique, forgé il y a plusieurs siècles et semblant pourtant comme neuve. Les mages purent rapidement s’apercevoir qu'un enchantement était présent sur la dague. Silencieux et visiblement fort intrigué par cette découverte, le noble altmer prit l'objet et l'emporta avec lui à travers un portail, laissant le groupe seul et sans explication.

    L'Aventure se poursuive.

    Informations Hors RolePlay:
    Hors RolePlay :

    Ceci est la seconde Campagne RP de la guilde MUSEUM.
    Comme la première campagne, celle-ci est inter-guilde et ouvert à toutes et à tous.
    Elle se déroulera sur une période de Septembre à Novembre
    Elle se déroulera suivant un rythme d'un événement toutes les deux semaines .
    Entre chaque événements aura lieu diverses animations RP appelées "Ouvertures", qui serviront d'invitation IRP pour la suite de la campagne mais également de pauses narratives pouvant apporter certaines informations sur la campagne. A l'inverse des événements, elles seront imprévues et pourront être à la simple demande d'un ou des joueur(s).

    Les événements RP se dérouleront soit sous une forme de "RP traditionnel" (avec emote et lancés de dés) soit sous forme de "RP GamePlay" (avec prise en compte des mobs) soit en un mélange des deux, suivant les besoins du scénario. Vous serez prévenu sur chaque annonce d'événement de la manière dont il sera géré.

    Il n'y a aucune limite de participant, au contraire plus on est nombreux plus les possibilités RP sont large et plus on s'amuse.

    Cette campagne est meujeuté par ljd Bobcat
    Produit par le Museum

    IMPORTANT : Cette guilde n'a pas le projet d'imposer une quelconque vérité sur le LORE des Elder Scrolls. Chaque aventures et chaque découvertes crée au fil des divers RP s'inscriront dans une sorte de C0DA propre à la guilde.
    Pour le respect du LORE : chaque savoir inventé, chaque découverte créée, sera amené à disparaitre suite aux ravages de la guerre que l'Empereur Tiber Septim mènera à la fin de la Seconde Ère.
    De plus, les noms et les histoires de nombreux lieux seront revisités le temps d'un événement et/ou d'une campagne pour des raisons purement scénaristique.


    Information sur le MJ : je considère qu'un MJ doit être à la disposition des joueurs et non pas de son propre perso, ainsi les événements en place chercheront à mettre vos personnages au premier plan et non le miens qui restera, autant que faire ce peux, au second plan. J'attends que vous preniez les décisions et les initiatives pour faire avancer l'intrigue principale. Nous pouvons donc aller vers l'échec ou la réussite suivant vos actions. L'échec d'un évent ou même de la campagne est une alternative possible (bien que non souhaité bien évidement).

    Sommaire des événements : date et lien vers les annonces individuels des événements.

    Actuellement 7 épisodes sont prévues mais ce chiffre peut changer en plus ou en moins suivant l'évolution de la campagne suite aux actions des participants.

    Prologue : La Bibliothèque Perdue (jeudi 28 aout)

    Épisode 1 : Le Hall des Rivières (Dimanche 07 Septembre)

    Épisode 2 : La Maison de Daenaria (Samedi  13 Décembre)

    Épisode 3 : Le temple de Nagasel (Vendredi 26 Décembre ?)

    Épisode 4 : L'Ordre Protecteur (S 01)

    Épisode 5 : Pillards et gardiens (S 02)

    Épisode 6 : La grande cité de Oiomathi (S 03)

    Épisode 7 : L'héritage de Belokii (S 04)


    Dernière édition par Bobcat le Lun 15 Déc - 11:59, édité 1 fois (Raison : Mise à Jour)


    _________________
    RolePlay and Fun (parce que "Peace and Love" c'est trop bisounours kikoolol)
    ""Ce n'est pas le RP qui est un support au MMO mais le MMO qui est un support du RP."
    "Dans les situations dangereuses, si on n'a pas peur pour son perso c'est qu'on n'est pas assez investit."
    avatar
    Bobcat

    Messages : 672
    Date d'inscription : 19/09/2013
    Age : 30
    Localisation : Valenwood

    Feuille de personnage
    Race: Bosmer
    Guilde(s): Museum
    Alliance: Domaine Aldmeri

    Re: [DA] Les Chevaliers-esclaves [Campagne RP]

    Message par Bobcat le Lun 15 Déc - 12:00

    Mise à Jour le 15/12


    _________________
    RolePlay and Fun (parce que "Peace and Love" c'est trop bisounours kikoolol)
    ""Ce n'est pas le RP qui est un support au MMO mais le MMO qui est un support du RP."
    "Dans les situations dangereuses, si on n'a pas peur pour son perso c'est qu'on n'est pas assez investit."

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:33