The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    #6 La mode sous le regard d'une négociante

    Partagez
    avatar
    Laegwing

    Messages : 370
    Date d'inscription : 01/04/2014
    Age : 25

    Feuille de personnage
    Race: Bosmer
    Guilde(s): Museum (alliée)
    Alliance: Domaine Aldmeri

    #6 La mode sous le regard d'une négociante

    Message par Laegwing le Mar 30 Sep - 15:36

    Les archives du Maître du Savoir #6


    Vous connaissez sans doute déjà cette couturière baroudeuse. Madame Firilanya a sillonné les routes du commerce, d’Auridia à Vvardenfell, vous fournissant en matériel de qualité et en anecdotes subtiles. Découvrez-en d’autres à travers deux de ses textes, l’un public et l’autre plus intime, publiés aujourd’hui. [...]


    Madame Firilanya a écrit:LA MODE SOUS LE REGARD D’UNE NÉGOCIANTE
    Par madame Firilanya

    Lorsqu’on est une marchande reconnue telle que moi, que l'on a voyagé à travers tout Tamriel, on en apprend bien plus sur l’habillement que l'on ne peut l’imaginer. Chaque province, chaque cité même, possède ses propres styles, ses goûts et ses règles tacites. Puisque vous avez choisi d’acheter ce livre, vous savez que la mode est bien plus qu’un passe-temps de riche oisif. Comprendre la signification des couleurs et des styles, qui les porte et pourquoi, peut aider à s’intégrer, à faire de meilleures affaires, voire sauver votre vie.

    Avant tout, l’évidence : si vous voyagez en Cyrodiil en ces temps tumultueux où j’écris ces lignes, prenez garde à ce que vous portez ! Ne revêtez les couleurs d’une alliance seulement si vous êtes certain du statut de votre destination : les villes et les forts changent souvent de camp. Un jour je fis la livraison, du château d’Alessia à l’avant-poste de Sejanus, d’une charrette pleine de futs de madère de rêve supérieur. Je savais les forces du Domaine amatrices de bonne boisson (et dépensières), mais le temps du transport, elles avaient été chassées par le Pacte. En vue de l’avant-poste, je sus que j’avais été repérée dans ma brillante tunique jaune. Je ne fis même pas mine de fuir quand une troupe de soldats s’approcha. Par chance, le Nordique qui les menait était d’humeur festive, et s’ils réquisitionnèrent le vin, ils me laissèrent la vie sauve.

    L’habillement d’une personne dévoile beaucoup de choses sur elle, vous savez. Et puisqu’il faut toujours cerner au mieux un client potentiel, prêtez-y attention et vous ferez de meilleures affaires en anticipant leurs attentes. Saviez-vous que les maîtres pêcheurs préfèrent les tons lavande ? On m’a appris que les poissons ne peuvent percevoir cette teinte si singulière, rendant les pêcheurs quasiment invisibles à ces tendres créatures inoffensives. Les alchimistes de renom portent des vêtements d’un ton gris terreux censé provenir d’une décoction secrète de nirnrave qui les protège des tâches, alors que les mages d’un rang élevé portent un bleu sombre caractéristique. Si vous savez à qui vous avez affaire, vous saurez quoi lui vendre !

    Soyez toujours attentif aux couleurs et aux styles que vous n’avez jamais vus auparavant. Si vous tombez sur un individu portant des couleurs vives et iridescentes, une armure ou une robe ornée, trouvez une excuse pour lui parler. Une personne qui se démarque ainsi a forcément une grande histoire à vous conter, payez-lui un verre ou attirez-la avec vos plus belles marchandises. J’ai rencontré un jour un Khajiit à l’air patibulaire, vêtu de la tête aux pieds d’une brillante couleur bronze que je n’avais encore jamais vue. Après quelques badinages et quelques verres de lait fermenté, il me livra la position de ruines regorgeant de reliques dwemers qu’il n’avait pu transporter. Cela peut s'avérer rentable, si vous avez les bons réseaux.

    Conclusion : la mode, c’est important. Soyez attentif aux coutumes et aux vêtements locaux lorsque vous voyagez, apprenez qui porte quoi, et tirez-en bénéfice ! Il y a beaucoup de choses à apprendre au-delà de ma poignée de conseils, mais c’est un bon point de départ. Gardez les yeux ouverts, portez les bons vêtements, traquez les couleurs vives et vos marges s’envoleront !


    AVERTISSEMENT : Ce livre de la connaissance dévoile l’intrigue de l'histoire que madame Firilanya révèle dans ses courriers en jeu.


    Madame Firilanya a écrit:LE JOURNAL DES SONGES DE FIRILANYA
    3e Plantaison

    Il me faut coucher ces mots sur le papier pour éviter de perdre la raison. Il faut à tout prix qu'ils s'en aillent. Ces potions Telvanni, censées apaiser les rêves, m'ont bleui la langue et provoqué quelques hoquets, ni plus ni moins. Je les entends déjà se moquer de moi tandis que nous entreprenons notre long périple pour Wrothgar. Il va me falloir en aviser Bas-Cou, pour qu'il cesse toute transaction avec ces sorciers douteux.

    La nuit dernière, le chant était rouge. Les bords brunis, asséchés. Écaillage. Ils m'ont pourchassée à travers les couloirs, ils progressaient sans répit. Les grands héros les ont combattus, chutant dans des mares de sang retentissant en accords maladifs. L'Œil écarquillé. La terreur de Kora-Dur Fils de la pierre de feu. Mon estomac bouillonne lorsque je me remémore leurs bredouillements confus. Ils me dévoilent leurs projets, un nombre de voix indicible s'écrie pour donner former aux mots. À mon réveil, je transpirais à grosses gouttes, couverte de larmes, comme toujours.


    16e Mi-l'an

    Je pensais pourtant qu'ils en avaient terminé avec moi. Encore un rêve. En allant à Wrothgar, j'étais à deux doigts de me détourner de mon chemin, alors que je détenais le seul indice susceptible de les arrêter. J'en déduis que je suis victime d'un sort tordu.

    Tout était verdoyant, telles les bandes vertes ondoyant dans les cieux nocturnes en Bordeciel. Seulement là, ni les étoiles, ni les cieux, ni la terre n'existaient. Une étoile est descendue jusqu'à moi, jusque mon visage, un grain de sable dans un gigantesque sablier. 12 pierres encerclaient mon corps, flottant et se heurtant contre les ennemis qui m'assaillaient de toutes parts, et s'élançant du brouillard æthérien. Les craquements d'os donnaient forme au rythme, la mélodie de l'étoile s'élevait crescendo chaque seconde. Que se passerait-il si mon crâne était touché ? Fort heureusement, je ne le saurai jamais. Dans la caravane, un marchand nordique a entendu mes sanglots et m'a réveillée.


    1er Hautzénith

    Je me demande bien comment mon ancien employeur s'en sort. J'ose espérer que Bas-Cou a continué les livraisons. J'ai été trop malade, trop épuisée pour voyager. Mon état s'est empiré la nuit dernière. Il me faut reprendre la route.

    L'obscurité respirait... sifflant contre des crocs aiguisés.


    8 Hautzénith

    Violet. Un flot de mots dévoilant d'impensables tortures. Dans le néant, les innocents livrés à eux-mêmes réclament le salut, tandis que les malédictions des langues daedriques, inéluctablement, rongent leur chair. Et là, encore les héros, l'ultime fragment d'espoir qui s'épanche depuis que leur chef a été déchu. Même les engins rouillés sous terre ne peuvent échapper au déclin. Il n'existe aucune protection, aucune carapace de scarabée qui permette de repousser l'invasion du néant. Les morts sont par nombre de quatre, puis quatre, puis quatre puis trois, les étudiants de la trame et des distorsions rampantes sont épargnés. Le vide est inéluctable.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 20:39