The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    #18 Le sentier et la marée

    Partagez
    avatar
    Laegwing

    Messages : 370
    Date d'inscription : 01/04/2014
    Age : 25

    Feuille de personnage
    Race: Bosmer
    Guilde(s): Museum (alliée)
    Alliance: Domaine Aldmeri

    #18 Le sentier et la marée

    Message par Laegwing le Ven 23 Jan - 22:54

    Les archives du Maître du Savoir #18


    Nous sommes ravis d’accueillir l’épiscope lunaire Hunal au sein de nos archives pour cette entrevue. Il a signé de sa main un nouveau livre d’Histoire et nous fait l’honneur de sa présence pour répondre à quelques une de vos nombreuses questions sur les Khajiits. Alors, continuez à lire, nous sommes sûrs que vous allez adorer ! [...]


    Hunal a écrit:LE SENTIER ET LA MARÉE
    Par l’épiscope lunaire Hunal

    Tous les chats peuvent voir les Lunes, sentir la caresse de leur douce lumière sur leur fourrure. Tous les chats peuvent sentir le flux de la marée, le rythme de la danse des deux Lunes ne peut être ignoré.

    Mais tous n’ont pas la chance de pouvoir entendre les mots « Jone » et « Jode » murmurés à leurs oreilles tandis qu’ils rôdent dans les landes célestes entre le bon Nirni et la Noirceur par-delà le Monde, les protégeant des hurlements du vide. C’est pour cette raison que l’épiscope lunaire mène les chatons sur le chemin de la connaissance des Mouvements et des Marées.

    Un vrai félin cherche sans relâche le Vrai Sentier, essayant un après l’autre les chemins tracés par les danses de Jone et Jode dans le ciel, faisant fi de leurs coussinets meurtris et leurs gorges asséchées. Ils ont usé plus de pistes qu’il y a de grains de sucre dans le monde entier, et il est aisé pour un chat de se laisser aller à l’ennui et abandonner la chasse. C’est pourquoi l’épiscope lunaire inspire les chatons, partageant avec eux les histoires d’un autre temps, les poussant gentiment à reprendre la traque.

    Tous les chats songent aux Sables par-delà les Étoiles, où les dunes sont faites de sucre. Tous les chats rêvent du Refrain au Clair de Lune, un son joyeux si cher aux véritables félins.

    Mais tous les chats ne connaîtront pas la douce étreinte de Khenarthi à la fin de leur journée, et toutes les âmes ne voleront pas au-delà de la chaleur infinie. C’est pour cela que l’épiscope lunaire se doit de corriger les vilains félins, frappant ceux qui s’éloignent des chemins qu’ont tissé les Lunes.

    Un véritable chat peut trébucher et se perdre dans les bois profonds, pour succomber aux tentations d’une sombre danse menée par l’Effroyable Cœur. La peur peut s’emparer de son âme, brouiller son esprit et tromper ses sens. Et c’est la raison pour laquelle l’épiscope lunaire se doit d’être le chat le plus fort, afin de chasser de ses mots la brume puante.


    L’ÉPISCOPE LUNAIRE RÉPOND À VOS QUESTIONS :



    Legoless a écrit:« Estimé épiscope lunaire, à la lumière des effroyables événements survenus dans la région de la marche de la Camarde, nombreux sont les citoyens non-khajiits méditant sur la vraie nature des dro-m'Athra. La majorité de vos semblables refuse de mentionner ces esprits ténébreux, considérés par les érudits comme étant l’opposé des Khajiits. Des Daedra, en somme. L’antre de Lorkhaj est-il de ce fait un royaume d’Oblivion ? Comment la Crinière noire est-elle devenue dro-m'Athra, et qu’est-ce que les Tharns espéraient gagner en traitant avec ces forces ? » –
    Legoless, doyen de l’Union des Explorateurs Savants de Primétoile (UESP)

    L’épiscope lunaire dit : « L’évocation même de ce sujet est dangereuse, surtout lors de la nouvelle lune, quand l’attraction des Ténèbres se fait insistante et que les queues frémissent en une Danse Corrompue. J’ai abordé ce sujet dans cet opuscule nommé « Compagnons de litière des Ténèbres », mais peut-être n’avez-vous pas encore eu la chance de le lire.

    L’antre de Lorkhan, comme toute chose relative à l’Avorton Perdu, se rapporte au Mundus. Bien que l’esprit du chat véritable baigne dans la lumière-esprit des Lunes, chaque chat connait également la trace des Ténèbres et ressent l’appel irrésistible de la Danse Corrompue. Un vrai chat prêtant trop d’attention aux Ténèbres devient un Chat Corrompu, dont l’esprit est porté jusqu’aux tréfonds de la Noirceur par-delà le Monde. Là, il deviendra plus tard un dro-m’Athra. C’est ce qui est arrivé à l’infortunée Crinière noire.


    En ce qui concerne la motivation des Tharns de Nibenay, je ne puis rien dire. Ils sont connus pour trafiquer avec les Daedra, et il semblerait qu’ils y trouvent leur compte. Dans la mesure où « Daedra » signifie « non-Aedra », ce terme peut très certainement s’appliquer aux dro-m’Athra. Peut-être les Tharns espéraient-ils s’en servir de la même manière que les Daedra d’Oblivion. »



    Eis Vuur Warden a écrit:"Les Khajiits soutiennent que Masser et Secunda existaient avant que Lorkhaj soit né, alors que Lorkhan le Lunaire dit qu’ils ont été créés après que Trinimac le Vaillant ait arraché le cœur de la poitrine de Lorkhaj. Votre peuple croit aussi que la dépouille de Lorkhaj fut jetée vers les Lunes et que les chats lunaires et leur dance susurraient l’histoire d’une Lune Morte dans le treillis sélène. Les Lunes sont-elles la dépouille de Lorkhaj? Et qu’est-ce que la Lune Morte ? »
    – Eis Vuur Warden, érudit rebelle

    L’épiscope lunaire dit : « Quand les vrais chats communient avec les Lunes et que leur esprit escalade le treillis sélène, ils peuvent voir la Lune Morte navigant derrière Jone et Jode. Cette Lune est la dépouille de Lorkhaj. Après qu’il ait créé le monde pour accueillir les enfants de Nirni, les Ténèbres en son cœur créèrent une prison pour le monde – car il ignorait tout du Premier Secret. Ainsi, son cœur fut prélevé et enterré dans la Noirceur par-delà le Monde et son corps fut lancé vers les cieux et il suit désormais les Lunes pour l’éternité. C’est ce que tous les vrais chats apprennent de leur Matriarche. »



    To'raji a écrit:« Je vous salue bien cordialement. Je me suis longtemps demandé de quelle manière les Khajiits voyaient les loups-garous. Je ne suis pas sans savoir que les genres canin et félin se vouent une aversion mutuelle, mais tous deux sont influencés par Jone et Jode. Admettons qu’un Khajiit soit loup-garou de longue date, cela influerait-il sur l’adoration qu’il voue à Jone et Jode ? Lunes claires et sables chauds »

    - To’raji

    L’épiscope lunaire dit : « Tout chasseur khajiit respecte le seigneur Hircine, et quel chat n’est pas chasseur, parfois ? Mais tous les cadeaux du Chat Affamé ne sont pas forcément acceptables pour les vrais chats. Le treillis sélène offre aux Khajiits leur peau, et il est inadmissible de changer cette peau pour une autre. Je considère l’adoration que les loups-garous vouent aux Lunes comme une parodie de la vraie foi lunaire. »



    Iszara l'agitée a écrit:« Nos scribes travaillent actuellement à la transcription du « Ri'datta-ssabavezi ». Cette histoire mentionne votre peuple escaladant des « monticules » de chats pour finalement atteindre Jone, où ils trouvèrent quelque chose appelé « Lleswer », sans pour autant savoir sa signification. D’aucuns de la guilde suggèrent que tout ceci doit être pris au pied de la lettre, mais cela me paraît impossible. Ai-je raison ? »
    – Iszara l’agitée, chanteuse de la guilde des scénaristes

    L’épiscope lunaire dit : « Il est dans la nature du mythe d’être à la fois vrai tout en n’étant qu’allégorie. Avez-vous « raison » ? Dans ce contexte, cette question n’a aucun sens. Mais ne vous vexez pas, peau-glabre. Beaucoup d’histoires sont des casse-têtes détenant plusieurs solutions. »



    J'Kierr Solhir a écrit:« Épiscope lunaire Hunal, nombre de Khajiits sont friands de skouma, bien que beaucoup de nations voient la consommation de cette substance d’un mauvais œil et l’interdisent purement et simplement. En tant qu’épiscope lunaire, quelle est votre opinion sur la consommation de skouma lors des cérémonies religieuses ? » -
    J'Kierr Solhir, Simple marchand et mercenaire khajiit.

    L’épiscope lunaire dit : « Le skouma est le fléau de notre peuple. Son abus entraîne inexorablement un Khajiit dans les Ténèbres. Bien qu’il puisse être utilisé pour atteindre l’extase religieuse, les visions qu’il provoque sont fausses et hérétiques. »



    TheHumanFloyd a écrit:« Nombre d’histoires affirment que la forme des Khajiits est déterminée par le cycle des Lunes. Dès lors, serait-il possible pour un Alfiq (un Khajiit de la taille d’un chat domestique) de donner naissance à un tigre de bataille Senche-Raht, dont on dit qu’ils sont grands comme deux Altmers ? »
    – TheHumanFloyd

    L’épiscope lunaire dit : « Ah, les peaux-glabres. Leur imagination est décidément sans limite ! Pour faire simple : oui, il est absolument vrai que le ja-Kha’jay détermine l’apparence de la fourrure, ou « race », comme certains disent, d’un Khajiit. Cependant, l’étendue de la variation de la taille des félins a été grandement exagérée par certaines sources impériales. Au cours des conquêtes rémanes, quand les Cyrodiil étaient à la recherche d’une justification pour envahir les royaumes khajiits, nous nous sommes retrouvés affublés du sobriquet d’« hommes-bêtes », et la propagande soulignait nos similarités avec nos cousins de moindre sentience. Car où est le mal dans le fait de libérer des terres fertiles telles que les nôtres des griffes des « hommes-bêtes » ? S’il est vrai qu’il y a dix-sept fourrures distinctes chez les Khajiiti, ne vous laissez pas embrigader par les exagérations de la propagande impériale. »

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 22:28