The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Shinji Ansei

    Partagez
    avatar
    Ansei

    Messages : 6
    Date d'inscription : 12/06/2013
    Age : 28
    Localisation : La Gorge du Monde

    Shinji Ansei

    Message par Ansei le Mer 12 Juin - 15:21





    Nom: Grohiik Fel
    Prénom: Shinji
    Race: Nordique
    Spécialité:  Combattant Ambidextre, port de l'armure lourde.

    Histoire:

    - Le vent hivernal de la montagne qui emporte avec lui l'odeur des givreboises. L'odeur si particulière de ces baies de l'hiver me rappelle ma douce enfance passée au sein de mon clan. Assis toi prés du feu, je t'en prie, je n'aime pas parler de moi, mais pour toi je ferai une exception.

    Je suis née sous la constellation du Seigneur, dans les montagnes de Moesring en Solstheim, au sein du clan nomade des In Feykro (les maîtres de la forêt). Vois-tu, ceux qui sont nés sous le signe du Seigneur sont plus forts et en meilleure santé que les autres, mais au prix d'une vulnérabilité à la flamme. Mon père, fier nordique qu'il était, me voyait destiné à accomplir de grandes choses. C'est pour cela qu'il m'appela Grohiik Fel, Loup Féroce dans ta langue.


    Pourtant je n'ai jamais brillé au sein du clan, mais la vie y était paisible. Nous vivions dans les forêts, nous nourrissant de chasse et de pêche. Le campement bougeait selon le gibier et les prédictions de notre Chaman. Mon père m’appris très tôt à manier l'épée, mais pour lui il était plus important que je sache manier parfaitement l'arc, domaine dans lequel je n'excellais pas, à son grand regret. Ma mère était morte en me donnant la vie, mais je suis sûr qu'elle veillait sur moi. Et bien sûr il y avait la belle Shauna, aussi douce qu'un ange mais pourtant très douée à la chasse. Elle me contait mythes et légendes de grands héros ayant vécu par delà les mers. Cette passion dévorante pour ses récits m'incita à passer beaucoup de temps avec notre Chaman, qui m’apprenait à écouter, à ressentir la forêt. Il me contait aussi les aventures des grands guerriers loups de notre clan, capables selon lui de fracasser le crâne d'un ours à mains nues. Dès lors, je me mis à m’entraîner sans relâche, à endurcir mon corps et mon esprit sous la tutelle du Chaman pour que moi aussi un jour je devienne un guerrier loup.


    Lors de ma 17ème année, j’étais fin prêt à passer le rituel de l'inception. Vois-tu, mon clan vénérait Hircine, et donc tout homme de mon clan arrivé à l'âge adulte devait faire le rituel afin de savoir s'il était digne de recevoir le don d'Hircine. Ce rituel consistait à partir en chasse seul et de revenir avec la peau d'un puissant loup blanc. Je me rappelle le regard empli de fierté de mon père, le jour où je partis plusieurs mois traquer la bête. Les conseils du Chaman sur la forêt me furent fort utiles pour survivre seul dans la montagne, pourtant à cette époque je n'avais pas encore compris le vrai sens de « savoir écouter la forêt ». Une nuit d'hiver, je me suis enfin retrouvé face-à-face avec le monstre de fourrure blanche et aux yeux d'un jaune étrangement luisant. Je l'avais attaqué de front, armé de l'épée de mon père, comme un vrai guerrier loup, pourtant je fus incapable de le tuer, et la bête me laissa pour mort sans même prendre la peine de me tuer, comme ci je n'en valais pas la peine.


    C'est en perdant que je rentrerais, je serais une honte pour le clan. Pourtant, même blessé et affaibli, l'idée de revoir Shauna me maintenait en vie. Je savais que pour elle ma défaite ne changerai rien. Je mis plusieurs jours à retrouver les traces du clan, et quand ce fut fait ce n'était qu'un tas de ruines encore fumantes. Les cadavres carbonisés des guerriers loups gisaient sur le sol, d'autres étaient plantés sur des piques. Et c'est la que je vit ma Shauna enfermée dans une cage, avec d'autres membres du clan me criant de fuir. Des hommes armés m’attaquèrent, je ne pût riposter, épuisé, je perdit connaissance sous cet assaut. Quand je suis revenu à moi, on m'avait soigné et j’étais dans la cale d'un bateau, Shauna à mes cotés. Alors, enchaînés les uns aux autres, un interminable voyage commença, pour finir dans ce que mes ravisseurs appelèrent Lenclume.


    Je fus séparé de Shauna, moi et les autres hommes bien battis furent vendu dans une arène. La douceur de mon foyer fut remplacée par le sable aride de l’arène et la puanteur des geôles. C'est ici que j'ai rencontré un Rougegarde du nom de Raig Tralan, dit la Tornade de Gilane. Il était notre gardien, mais aussi le mentor de tous les gladiateurs. Il m’apprit son art de Derviche, c'est-à-dire à manier deux épées et porter l'armure lourde. Je retrouvait dans son regard la même étincelle de vaillance que mon défunt père.


    Mon corps et mon cœur s'endurcirent de jours en jours en voyant mes frères mourir au combat ou de la fièvre. J'appris plus tard que c'était un culte contre la lycanthropie qui avait massacré mon clan et réduit les non marqués en esclavage. Ma haine me garda en vie un temps, puis ce sont les mots de mon mentor qui prirent le relais. Il me disait toujours de garder mon calme, d'observer l'ennemi pour savoir quand donner le coup décisif, et quand je lui demandais où il avait appris tout cela, il se contentait de répondre « les meilleurs techniques sont transmises par les survivants, parole du héros Gaiden Shinji ». Shinji Ansei, c'est comme ça que la foule me surnomma, bien incapable de prononcer mon nom. Au termes de 10 longues années, après plusieurs victoires mais aussi défaites qui fort heureusement ne me coûtèrent pas la vie, j'ai gagné l'armure d'ébonite, symbole de ma liberté.


    Liberté a peine acquise, je partit en quête de retrouver ma Shauna, je mis deux ans à retrouver sa trace pour apprendre qu’après les mines elle avait été rachetée par un noble de Elinhir. Quand je retrouva le noble, j'appris qu'il l'avait acheté pour qu'elle serve de catin dans son domaine. Fou de rage, je massacra tous les membres de cette famille pour en libérer les esclaves. A la suite de cela, je partis avec ma bien-aimée pour ma patrie Bordeciel, traqué par Lenclume. Je vécu une magnifique année à ses cotés, puis elle mourut emportée par la maladie, suite à tous les sévices qu'elle avait subit. Cependant, elle emporta un doux souvenir avec elle : celui du parfum des givreboises.


    A présent je vis en ermite dans la montagne de la Gorge du monde, ou j'ai fondé L'Ordre de Kyne. Ceux qui me connaisse viennent me chercher pour demander l'aide de L'Ordre contre les Daedras, quand il n'y a plus d'espoir, moi et mes camarades sommes toujours là. Je consacre le reste de mon temps à la forêt et à glaner des informations sur les membres du culte qui a massacré mon clan. Aujourd'hui, je vis en tant que Shinji Ansei, et désormais je sais écouter la forêt.


    Caractère : Shinji est très calme, il ne parle que quand cela est nécessaire. Il déteste tout forme d'esclavage. Son lourd passé lui a appris à se méfier des gens. C'est pourquoi il ne fait pas confiance facilement. Shinji à une personnalité discrète, rancunier, courageux, intrépide mais il a bon fond, réfléchi et ambitieux.

    Apparence physique : Shinji a une taille moyenne pour un nordique. Il à une forte carrure qui montre ces muscles développés. Cheveux mi-longs Noir, il a les yeux Brun. Ses mains lacérés trahissent de nombreuse bataille. Le reste du corps est couvert de cicatrice.

      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 18:49