The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Ulfgar le guilleret

    Partagez
    avatar
    Deaklan

    Messages : 2
    Date d'inscription : 07/06/2013
    Age : 23
    Localisation : Belgique méridionale

    Feuille de personnage
    Race: Nordique
    Guilde(s):
    Alliance:

    Ulfgar le guilleret

    Message par Deaklan le Sam 5 Oct - 19:03

    [Turdas, Soufflegivre]

    [

    En ce matin de la deuxième ère, le village de Rorikbourg paraissait abandonné. Les champs étaient déserts, la taverne silencieuse et les patrouilles inexistantes. Les corbeaux perchés aux arbres morts croassaient leur faim insatiable. L'ombre de la guerre planait sur le petit hameau qui peinait à survivre dans l'honneur et le patriotisme.
    Dans la brume épaisse qui s'était couchée sur la toundra, on entendit au loin les clapotements de sabots d'un canasson. Ulfgar chevauchait depuis l'Est, frappant à chaque taverne dans l'espoir d'acquérir une mission. La vie est rude pour ceux qui doivent vivre sur les chemins en cette période de conflit. Encore plus lorsqu'on se dit saltimbanque. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu de sourire sur un visage, pensa-t-il.
    Alors qu'il se perdait un peu plus dans ses pensées somnolentes, il fut surpris de se voir à destination. Il descendit nonchalamment de son destrier en remontant son pantalon trop grand, puis s'avança vers l'établissement principale du village : l'auberge. Lorsqu'il passa la première clôture, une affiche cloutée sur un poteau l'interpella.
    « Recherché... » ; « Traître... » ; « Récompense... », le Nordique fit une moue triste en voyant que sa tête ne valait que cent pièces d'or et arracha aussitôt l'affiche.
    Soudain, la porte du bâtiment s'ouvrit brusquement en laissant apparaître un homme à l'allure pressée.
    — Excusez-moi, demanda Ulfgar, qui gère les lieux ?​
    L'homme ralentit à sa demande, pointa la porte et articula quelques mots dans son énorme barbe rousse :
    — Un bon gaillard qui porte un tablier bleu, il répond au doux surnom « du brillant » ; allez savoir pourquoi. Ah !​

    ▬ ▬ ▬​

    Les « Quatre Boucliers » était une auberge de taille modeste où l'on trouvait plus de sièges que de clients. Lorsqu'Ulfgar passa le pas de la porte, une agréable odeur d'épices lui chatouilla le nez. L'homme chercha du regard l'individu répondant à la description de tout à l'heure et trouva aisément : un homme robuste vêtu d'un tablier bleu faisait cuire du porc au centre de la pièce. Chauve... je comprends mieux son surnom, s'amusa intérieurement le rôdeur.
    — Bienvenue, étranger. Que puis-je pour vous ?
    — Je cherche du travail, vous n'en auriez pas, par hasard ?
    — Malheureusement non. Le dernier messager à être passé ici remonte à deux semaines. Il n'a rien laissé. Mais discutez donc avec ces braves gens de Rorikbourg, je suis sûr qu'ils en apprendront autant de vous que vous d'eux.​

    S'inclinant du chef en guise de remerciement, Ulfgar s'attabla près de l'âtre de cheminée et zyeuta à gauche et à droite un miracle des dieux.

    [HRP]Voilà. Si quelqu'un désire en apprendre plus sur moi ou simplement faire un peu de jeu de rôle, je suis là. Je préfère ça plutôt que pondre un pavé biographique qui ne sera lu que par le quart d'entre vous, de toute façon.[/HRP]

      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 21:30