The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Reniel Ceyrelle

    Partagez
    avatar
    Reniel

    Messages : 184
    Date d'inscription : 15/01/2014

    Feuille de personnage
    Race: Elfe des bois
    Guilde(s): La Plume Aldmeri
    Alliance:

    Reniel Ceyrelle

    Message par Reniel le Mer 15 Jan - 22:11

    J'envie ceux qui aiment et arrivent à faire de longues présentations de leurs personnages.




    Nom: Ceyrelle
    Prénom: Reniel
    Race: Bosmer
    Spécialité: Archerie, combat à mains nues.

    Histoire: Né de deux bourgeois fuyant leur famille pour vivre leur idylle, Reniel a donc vécu dans un environnement à nature nomade mais éduqué afin de pouvoir évoluer dans plusieurs milieux sociaux différents. Il vécut une enfance plutôt heureuse dans le climat trouble de l’Interrègne. Bercée par les bruits de la forêt et les chansons traditionnelles, il développa un sens artistique qui se fit poésie vers ses vingt ans tandis que sa vie nomade le forgeait à la survie.
    Lors de l’Eruption, il se disputa violement avec ses parents préférant rester cachés et laisser ces gens qui les avaient rejetés se débrouiller seuls, tandis que Reniel voulait les regrouper afin de faire face à l’invasion de Molag Bal. Il partit donc et voyagea d’abord vers la Cité impériale afin de comprendre ce qu’il se passait.
    Ce qu’il y vit ou fit reste obscur, il n’en parle jamais et ses yeux se teintent d’un voile de mélancolie, seule réponse qu’il veut bien donner dans son mutisme. Il revient vers Val-boisé deux ans après, assez peu changé si ce n’est ses troubles du sommeil et son nouvel art de combat.
    Il passa alors ses deux ans et demi à errer dans le futur domaine Aldmeri, aidant les populations locales en échange d’un gîte et d’un couvert pour un soir.


    Intérêts(*): Rien de transcendant si ce n’est son art poétique et proposer son aide à son prochain.

    Caractère(*): Patience, tolérance et réflexion sont ses maîtres-mots, même s’il sait savoir être percutant pour mieux faire rentrer une leçon et qu’il reste « humain ».

    Apparence : Dans une clairière éclairée par l’aube naissante, entre les respirations d’un ruisseau proche, Reniel est assis. Ses jambes tannées par le soleil sont écarté et il s’allonge sur l’une ou sur l’autre sans mal : s’étirant. Ses longs cheveux noirs retenus en une tresse guerrière par plusieurs cercles de cuir tombant sur sa tempe barrée d’une cicatrice.
    Il finit par s’allonger entre ses deux jambes, dévoilant un dos marqué d’anciens coups cachés sous des tatouages vert forêts abstraits. Il s’agrippe à la terre meuble et tente de gagner encore quelques millimètres en tirant sur ses bras noueux et étranger à la paresse.
    Après une longue minute, il se redresse et croise les jambes. Fermant les yeux, il semble méditer, laissant voir son torse  marqués lui aussi par ses tatouages verts forêts qui mettent en valeur ses muscles non moins sollicité du torse.
    Il reste ainsi quelques minutes, puis décroisent ses mains calleuses habituées à l’effort en extérieur et non aux travaux domestiques. Il se redresse alors et d’une démarche souple et sereine va boire au ruisseau. Ses pieds touchant le sol par les orteils et non par le talon, rendant sa démarche plus silencieuse.
    Il se penche et regarde son reflet dans l’eau : les traits affables, l’éternel sourire qu’il s’impose pour se montrer rassurant et redonner un peu de joie à ceux qu’ils croisent, les yeux noirs comme l’eau de nuit, ses sourcils simples et son front marqué d’une griffure en forme de virgule, souvenir d’un ami.
    Il boit longuement avant de se redresser lâchant un soupire de satisfaction puis va prendre son arc : un arc en corne renforcé par des os et tendue par une corde en boyaux. Il prend une flèche en os, bande son arc, s’agenouille et attend.

    Liens familiaux: Un père et une mère vivants. C’est déjà bien dans ces temps troublés.


    _________________
    Chef de La Plume Aldmeri : http://la-plume-aldmeri.forumactif.org/

      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû - 23:27