The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Miluru Thirvayn

    Partagez
    avatar
    Miluru Thirvayn

    Messages : 66
    Date d'inscription : 30/05/2013

    Feuille de personnage
    Race: Elfe noir
    Guilde(s):
    Alliance:

    Miluru Thirvayn

    Message par Miluru Thirvayn le Jeu 13 Fév - 17:14

    Thèmes du personnage:
    :

    Informations générales :

    Surnom: Milu'
    Prénom: Miluru
    Nom: Thirvayn
    Race: Dunmer
    Date de naissance: 16 Clairciel 2E563 (19 ans à la sortie du jeu)
    Spécialité: Aucune, juste une prédisposition à la magie exploitable.
    Alignement : Neutre bon
    Provenance : Est de Morrowind

    Capacités particulières : Miluru a une voix douce et maîtrisée, pouvant être appréciée si seulement elle la faisait entendre.

    Caractère : Miluru est avant tout une elfe noire d'une grande douceur.  L’adjectif timide pourrait aussi très bien convenir pour décrire sa personnalité. Parlant constamment d'une toute petite voix, il lui arrive souvent de bégayer sous l'effet du stress ; certains diront ça agaçant, d'autres mignon, tout dépend du point de vue.

    La dunmer se met souvent en retrait, s'effaçant aux profits des autres. D'ailleurs, elle aime prendre soin des gens avant elle même, et supporte mal les injustices. Elle se taira lorsqu'il s'agira d'esclave, puisque c'est partie intégrante de la culture dunmer, mais ne manquera pas d'avoir un geste amical envers eux si elle se trouve seule avec.

    Mais malgré sa fragilité apparente, Miluru est quelqu'un de determinée, et se battra pour ce qu'elle pense être juste. Elle est une personne entière et se donnera corps et âme pour les gens auxquels elle tient.

    Apparence physique: (sera définit une fois la création de personnage finit en jeu)

    Résumé de sa vie : (je garde le mystère pour l'instant)


    Extrait de son histoire:

    Elle le savait. Elle l'avait lu. Jorundr avait prit l'habitude d'écrire chaque journée qu'il avait vécut dans des carnets, comme pour ne rien oublier de sa vie d'antan. Et si le Nodique les avait mieux caché que « dans la malle au pied du lit », peut-être n'en serait-elle pas arrivée là aujourd'hui. C'est le jour de ses 19 ans qu'elle tomba sur la clé du coffre, Jorundr partit chassé, et qu'elle découvrit la pile des « carnets de l'horreur ».

    Extrait du journal datant du 19 Vifazur 2E565 :

    « Ils m'ont découvert. Hier ils ont tapé à la porte ; je ne leur est pas ouvert. Ils savent que j'ai tué mon père pour hériter de la richesse familiale. Ils le savent. Ils ont toqués.
    Je dois partir, vite. M'enfuir de Bordeciel, c'est ce que je dois faire. Ce soir je préparerais mes bagages. À l'aube de demain je partirais. Avant qu'ils ne toquent à nouveau. »

    Extrait du journal datant du 23 Soirétoile 2E565 :

    « J'ai réussi à passer la frontière. Mais ils ne s’arrêteront pas de toquer.
    J'ai trouvé refuge dans une maison Dunmer. J'ai tué le père et assommé la fille, et les ai tout deux enfermés dans la cave. La fille est baillonée. Je vais pouvoir dormir tranquille.
    Mais ils toquent encore, toujours. Et ils toqueront toute la nuit. Je vais m'enfouir sous la couette, et je ne les entendrai plus jusqu'au matin. »

    Extrait du journal datant du 05 Ondepluie 2E566 :

    « Voilà plusieurs mois que j'ai entreprit ce périple. Je suis fatigué. Je suis las de marcher. Je longe une rivière depuis un moment. Elle me paraît sans fin. J'ai prit l'habitude d'éviter au maximum les Dunmers. Tout ceux que je croise me regarde d'un mauvais œil. Et à ceux qui me suivent, je les égorge quand nous sommes loin de tout regard. Si ce n'est pas moi, c'est eux qui le feront. Ça me permet de m'installer en paix dans de vieux campements déserts. Je ne dors pas ou peu, pour ne pas me faire tuer dans la nuit. Mais au moins, quand je campe, ils ne toquent pas. »

    Extrait du journal datant du 11 Hautzénith 2E566 :

    « Je crois que j'arrive bientôt au bout de Tamriel. Je ne saurais plus où aller ensuite. Le terrain est difficilement praticable, car presque uniquement composé de collines rocailleuses. Mais il me faut encore marcher, sinon ils me rattraperont, et je serais perdu. »

    Extrait du journal datant du 07 Sombreciel 2E566 :

    « J'ai entendu des pleurs. J'ai senti une odeur de brûlé. J'ai vue une fumée épaisse et des flammes immenses. Et j'ai entendu des cris.
    Je me suis aventuré dans le brouillard, tant dis que mes sens étaient de plus en plus stimulés par le spectacle. Une maison en feu et les pleurs d'une enfant m'apparaissaient. Je retrouvât la fille près de la maison, accroupit près d'un arbre. Je la balançât sur mon épaule et m'éloigna avec cette bambine bruyante. Proche de là, une maison abandonnée.
    J'y déposa la fille et installa mes affaires. Il était temps d'en finir avec cette vie de nomade. »

    Oh oui, elle savait maintenant pourquoi Jorundr c'était toujours comporté comme ça avec elle. Car en plus d'être un assassin, il était fou.
    La jeune Dunmer avait vécut 16 ans sous son joug, croyant qu'il était simplement une famille d'accueil pour elle. Elle avait oublié ce jour, ce jour où il l'avait recueilli après la mort de ses parents. Elle n'était en fait qu'une captive, formaté pour convenir au désir de progéniture d'un fou, enfermée dans cette maison depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvenait.

    Elle n'avait que peu de temps pour rassembler le peu d'affaire qu'elle avait. Elle fourra le tout dans un sac, prit la nourriture sur laquelle elle put mettre la main et sortit de la maisonnée. Et elle s'arrêta alors, figée devant la porte d'entrée. Qu'allait-il se passer une fois seule dans cette jungle ? Qu'adviendrait-il d'elle si elle s'enfuyait loin de tout ce qu'elle avait vécut jusqu'à maintenant ? Et si Jorundr la retrouvait ensuite ?
    De toutes manières, elle ne pouvait plus rester avec cet homme, elle ne pouvait plus subir ce qu'elle avait endurée jusqu'à maintenant.

    Miluru s'enfonça alors dans les terres de la province de Morrowind.

      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû - 23:27