The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Juste pour une épée.... Greichar.

    Partagez
    avatar
    Greichar

    Messages : 6
    Date d'inscription : 13/02/2014

    Feuille de personnage
    Race: Rougegarde
    Guilde(s): Aucune
    Alliance:

    Juste pour une épée.... Greichar.

    Message par Greichar le Jeu 20 Fév - 1:05

    Histoire

         C'est l’histoire d'une épée, ou du moins l'histoire débute avec cette histoire d'épée. Une lame tout ce qu'il y a de plus banal forgé par un artisan tout ce qu'il y a de plus honnête... Enfin d'après lui. Greichar encore tout jeune (voulant absolument posséder ça propre arme à la place de celle qu'on lui avait donné pour s’entraîner) c'était mis en tête d'acquérir une magnifique épée à une main flambant neuf. Une fois devant le marchand il demanda naïvement combien pouvait coûter l’épée qu’il avait vue auparavant. Le marchand lui annonça un prix, une somme tellement énorme que Greichar ne pouvait pas se l’offrir même avec ces économies. Il s'empressa d'aller voir ces parents pour leur demander s'ils pouvaient lui avancer le reste de la somme. Le père de Greichar, un homme respectueux du clan des Couronnes, lui refusa cette avance. Il lui dit avec un air moqueur « si tu la veux réellement cette arme, trouve toi un travail et achète toi celle-ci avec ton argent dûment gagné ». Sur ces mots Greichar erra dans la ville à la recherche d'un travail, il allait se proposer pour n'importe quel travail, affûter les lames, tanner du cuir, aider des vendeurs... etc. Il ne reçut comme réponse que des refus.


    Au détour d’une ruelle deux étranges personne lui intima de les suivre. Greichar dans sa quête d’argent, se dit que peut être ceux-là aurait un travail à lui proposer. Une fois dans la ruelle, il se retrouva nez à nez avec l’un des deux hommes. Ils lui racontèrent qu’ils l’avaient vu chercher en vain de quoi se faire de l’argent pour s’acheter son épée tant désirer. Ils lui expliquèrent que ce n’était pas en faisant des petits boulots qu’il pourrait s’acheter rapidement sa lame. Ils lui proposèrent un travail, simple plus ou moins rapide et à la clé une grosse somme avec qui il aurait la possibilité de s'offrir l'arme. Greichar devait accompagner une caravane Rougegarde, pas simplement accompagné. Mais escorter une mule transportant une mystérieuse cargaison qu'il devait remettre à un certain Agnar. Ils lui promirent qu'il toucherait la somme une fois la livraison faite. Sur cette dernière information ils lui disent de se tenir prêt demain matin à la sortie Est de la ville. Après quoi, ils partirent laissant Greichar dans la rue. Celui-ci rentra chez lui et expliqua à ces parents que le lendemain il partirait en escorte pour une caravane. Il n'en dit pas plus. Son père était fier que son fils est réussi à trouver un travail, même si c'était une escorte il se dit que c'était un bon moyen de se mettre à l'épreuve. Par contre, sa mère n'était pas vraiment pour cette initiative, elle craignait qu'il arrive quelque chose à son fils.


    Le lendemain, Greichar était prêt, son barda était posé à l'entrer avec sa vieille épée qui lui servait pour l'entrainement. Son père vît l'épée légèrement émoussé vint lui en donner une qui lui appartenait jadis. Greichar lui refusa presque l'épée, car il ne voulait pas d'autre épée que celle qui l'intéressait en ce moment, il finit par céder. Après avoir dit au-revoir à ses parents il se précipita en direction du point de rendez-vous. C'était le matin et on pouvait déjà voir les marchands s'installer, sortir leurs produits, discuter entre eux. La caravane était en train de se regrouper, Greichar ne pensait pas que cela aurait été aussi impressionnant de voir autant de monde autour de simple bête de transport. Un des gardiens de la caravane remarqua tout de suite Greichar,et lui intima d'un simple regard d'aider les autres à charger les bêtes. Après avoir terminé de charger l'un des animaux, Greichar reconnu un des deux hommes qu'il avait entrevues hier. Celui-ci lui fit signe de le rejoindre. Après avoir discuté quelques minutes, l'homme lui donna deux bourses remplies d'or ainsi que la bride du cheval transportant la mystérieuse marchandise. La première bourse lui était destiné, la seconde devait servir à payer l'escorte. C'est ainsi que Greichar pris le départ de Rihad avec une étrange cargaison en direction de Nimbel. Le voyage devait durée plusieurs jours, mais pour Greichar la traversé fut interminable, il ne c'était strictement rien déroulé pendant le voyage. Une fois arrivé à Nimbel il chercha a trouver son commanditaire pour lui livrer la cargaison. La ville lui paraissait familière tant elle ressemblait à Rihad, mais il y avait un petit plus en se lieu. Greichar chercha quoi mais ne trouva rien sur le coup. Commençant à avoir soif, Greichar se mit en quête d'une taverne ou de quelque chose qui sen rapprocherait. Après plusieurs minutes à tourner en rond il fini par trouver un coin disons... accueillant.


    La taverne avait une odeur particulière, elle sentait les épices et également le crottin de cheval. Une fois installer il pris commande et resta assis  a réfléchir sur ou il pourrait trouver les personnes a qui il doit livrer le cheval et la marchandise. Cinq hommes robuste entra dans la tavern, parmi eux un type avec la peau plutôt clair comparer à un rougegarde. Il était grand et fort, les vêtements en peau indiquait qu'il n'était pas du tout du coin et était même complètement étranger au climat de la ville. On pouvait voir quelque cheveux dépasser de son casque, ils étaient blond et légèrement crépu. L'un des quatre hommes qui avait l'air de l'escorter désigna Greichar du regard. Greichar ne se sentant pas très alaise cherchait du regard une porte de sorti pour fuir au cas ou il y aurait du grabuge. Le blond casqué s’assit à la table de Greichar, les quatre autres types encercla la tablée bras croisé. Le blond lui posa quelque question sur qui il était, d'où il venait, ce qu'il venait faire a Nimbel. Après quelques question celui ci fini par se présenter, Agnar Modir... "work in progress"

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 7:59