The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    [Pacte de Coeurébène] Arandhel

    Partagez
    avatar
    Arandhel

    Messages : 19
    Date d'inscription : 17/03/2014

    Feuille de personnage
    Race: Elfe des bois
    Guilde(s): Les Fils de Kyne
    Alliance:

    [Pacte de Coeurébène] Arandhel

    Message par Arandhel le Mar 18 Mar - 2:25

    Arandhel


    Prénom : Arandhel
    Race : Bosmer
    Sexe : Féminin
    Spécialité : Archerie, traque de gibier, dissimulation, combat évasif
    Origine : Val-boisé - Silvenar
    Alignement : Neutre-Bon

    Date de naissance : 17 de Clairciel, 2E 554
    Signe astrologique : L'Amant

    Liens familiaux : Mithanil (Père, mort en 2E 563) ; Ethmedhel (Mère, morte en 2E 563) ; Naelwen (Soeur).

    Intérêts : La chasse, le tir de précision, la nature, le dépeçage & le traitement des produits de la chasse (peaux, fourrures, trophées, viande, os...).

    Histoire : La plus longue Chasse

    Résumé : Arandhel a commencé à manier l'arc à neuf ans et a appris à chasser dès ses 14 ans. Le pistage d'un gibier, le dépeçage de son cuir, de ses quartiers de viande et de ses os font partie de son quotidien depuis lors. Et dans certains cas l'utilisation de ces divers produits pour créer flèches, arcs, vêtements et bijoux, bien qu'elle fasse plus volontiers appel à quelqu'un dont ce serait le métier.
    Elle se trouve en Bordeciel pour une raison encore obscure, et répond simplement qu'elle "attend quelqu'un" lorsqu'on le lui demande. Entre temps, elle vit des produits de sa chasse en voyageant d'auberge en auberge et en laissant un message à chacun des établissements qu'elle visite.

    Physique :

    Taille : 1m56
    Poids : 47kg

    Arandhel est une Bosmer à la longue tignasse rousse pleine de noeuds et aux yeux d'argent pétillants de malice. Bien qu'elle prenne soin de se baigner régulièrement, elle ne fait pas grand cas de son hygiène lorsqu'elle doit passer une ou plusieurs semaines à traquer une proie. Sa tunique de cuir tachée et assouplie par le temps en témoigne d'ailleurs assez bien.

    Elle se sépare rarement de son arc et son carquois, attachés dans son dos, ainsi que de son couteau à dépecer, sanglé derrière ses reins pour dépasser tout juste derrière sa hanche gauche.

    Des tatouages de feuilles et de branches stylisées courent le long de ses bras, de l'épaule (dépassant légèrement sur le torse) jusqu'à la moitié de ses avant-bras. Pour seul et unique bijou, elle porte un bracelet en os gravé de feuillages à son poignet droit.

    Quelques cicatrices laissées en souvenir par de précédentes traques parsèment sa peau, mais rien qui ne soit particulièrement voyant ou impressionnant.

    Caractère :

    Curieuse, Arandhel harcèle souvent les personnes qu'elle rencontre de questions, lesquelles sont parfois déplacées mais partent généralement d'un bon sentiment.

    Plutôt solitaire, elle accorde difficilement sa confiance au premier venu et se sent plus à l'aise accompagnée de petits groupes qu'au milieu de foules. Il lui faudra peu de temps pour déterminer si elle apprécie quelqu'un, et si ce n'est pas le cas, pour se murer dans un silence mécontent ponctué de fréquents "Toi, je t'aime pas.". Cet avis peut bien entendu changer alors qu'elle apprend à connaître la personne en question, mais tant qu'on ne lui montre pas qu'elle fait fausse route, elle peut rester cantonnée à cette même dernière phrase pour un bon moment.

    Arandhel ne se considère pas comme une combattante et rechignera à attaquer un ennemi de front, qu'il s'agisse d'un groupe ou d'un seul individu. Elle préférera trouver un terrain favorable et mettre toutes les chances de son côté avant d'engager un combat, tout comme elle le ferait pour chasser une proie ne serait-ce qu'un peu dangereuse.

    Le mot ambition ne semble pas faire partie de son vocabulaire, tant elle se contente de vivre joyeusement du peu qu'elle possède, et préfère souvent passer par du troc et de l'échange de services que par le gain de pièces d'or. Elle n'hésiterait pas à partager son repas avec un mendiant, et pourrait même se mettre en tête de donner une bonne leçon au garde qui abuse d'un droit de passage pour arrondir ses fins de mois.

    Peu voire pas du tout cultivée, Arandhel sait à peine lire et se désintéresse des règles de bienséance, s'adressant à un noble Dunmer avec autant d'étiquette qu'elle n'en montrerait à un poissonnier. On lui a tout de même appris à respecter les rois et autres figures d'autorité, mais toutes ces règles l'ennuient, et après tout, on ne croise pas souvent la route d'un roi, donc ce n'est pas très important.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 22:34