The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    [Pacte Coeurébène] Gorthok Gro-Torkan

    Partagez
    avatar
    Gorthok Gro-Torkan

    Messages : 29
    Date d'inscription : 17/03/2014
    Age : 35
    Localisation : Région PACA

    Feuille de personnage
    Race: Orque
    Guilde(s): Aucune
    Alliance:

    [Pacte Coeurébène] Gorthok Gro-Torkan

    Message par Gorthok Gro-Torkan le Jeu 20 Mar - 7:40

    Nom : Gro-Torkan
    Prénom : Gorthok
    Âge : 33ans
    Race : Orque
    Sexe : Mâle

    Apparence :

    Physique :

    De grande taille (2m15), La peau sombre, il possède une puissante musculature taillée pour la guerre. Des muscles noueux recouvrent la totalité de son corps dont la peau est marqué par quelque cicatrices. Habitué à porté des armures et des armes relativement lourdes, Il peut paraître lent et pataud au combat. Pourtant, il reste assez vif, même s'il n’est pas non plus aussi agile qu'un assassin dans sa tenue de cuir. Mais essayez donc de le provoquer lorsqu'il porte une tenue plus légère et vous aurez certainement les réponses à vos questions concernant sa vivacité au combat.

    Son dos est recouvert de nombreux tatouages. Son visage possède des traits assez durs, une mâchoire carrées, une bouche dont la lèvre inférieur est épaisse d'où dépasse deux crocs pointus et épais de trois centimètre de long. Le long de sa mâchoire descendent de chaque coté des favoris noirs, épais mais taillés courts qu'il se plaît à entretenir. Sur son menton, un bouc plutôt bien taillé, noir lui aussi.

    Son crâne est presque entièrement rasé sauf sur le haut d'où part une longue queue de cheval noire tressée en une dizaine de tresses retombant jusqu'au milieu de son large dos. Chacune de ces tresses est décoré de perles, plumes et ossements coloré.

    Éclairant son visage à la peau sombre, on peut apercevoir ses yeux d'un rouge rubis, dont le gauche est traversé d'une vieille cicatrice commençant au dessus de son sourcil pour finir sur le bas de sa pommette.

    Allure :

    Il faut l'avouer, Gorthok est un orque qui aime prendre soin de son apparence. Il se lave au moins une fois par jours, sauf s'il part dans des endroits loin de toute civilisation. Dans ce cas, il profitera des rivières et autres points d'eau pour garder une hygiènes corporelle correcte, mais ne sombrera pas dans la mélancolie s'il ne peut pas se laver pendant plusieurs soirs. Il ne faut pas abuser non plus.

    Prenant soin de tailler ses favoris et son bouc régulièrement pour qu'ils conservent une forme correcte, il prend toute aussi soin de garder une allure présentable lorsqu'il se trouve en ville. Mais cela ne fait pas de cet orque une personne qui va s'offusquer de se voir sale, bien au contraire. Il n'hésitera jamais à s'éclabousser, voir se tremper du sang de l'ennemi à abattre. Traverser un marais ne l'effraie pas, même s'il doit en ressortir couvert de fange des pieds à la tête et puis s'il ne peut pas se laver après tout ça et bien il se débarrassera du plus gros avec ses moyens. Il ne va pas non plus chipoter pour rester propre.

    Le regard des autres ne l'impressionne pas et il se moque bien de leur avis, à conditions qu'il n'entende pas de choses contrariantes.

    Apparence vestimentaire :

    Gorthok déteste tout ce qui peut être trop extravagant, voyant et qui attirerait trop facilement l’œil. Pour lui rien ne vaut les tenue typique de son peuple et pour rien au monde, il ne suivrait la mode impérial ou tout autre truc débile du genre.  Une tenue simple ou sa bonne vieille armure orque vaut bien plus que n'importe quel tenue qui pourrait faire l'objet de la dernière mode.

    Il peut lui arriver de porter de longues capes de voyages lorsqu'il doit se déplacer pendant de long jours, mais sinon, il évite de porter ce genre de vêtement, bien trop encombrant pour se battre. Cela dit, il a toujours une tenue légère propre dans son sac, afin de pouvoir se détendre un peu les muscles le soir venu. C'est bien beau une armure en plaque, mais en fin de journée, lorsque l'on peut, le plus grand plaisir est de pouvoir la retirer.

    En dehors des anneaux d'or ornant ses oreilles et des « décorations » qu'il porte dans ses cheveux, il ne porte aucun autre ornement. Pour lui ce genre d'atours est la meilleurs façon de se faire voler, voir trancher une main ou blesser dans le meilleur des cas.

    Histoire :

    Résumé :
    Natif de Bordeciel dans les montagnes de Véloth sur les frontière de Morrowind, Gorthok a grandit dans une forteresse orque. Fils du chef de cette ville comme tous les mâles de son «clan », dés sa naissance, il fut prédestiné à devenir un guerrier du clan et entraîné très jeune pour. Il fut aussi formé assez jeune afin de savoir manier la forge, mais il savait que son destin dans la forteresse prendrait la route de la guerre. Il préféra quitter sa forteresse natale à l'âge de vingt ans, afin de mener sa propre vie et de découvrir ce qu'était le monde en dehors des murs de la forteresse dans laquelle il avait grandit.

    Décidant de mener sa vie en solitaire, il se fit mercenaire pour subvenir à ses besoins et pouvoir survivre. Il pratique ce métiers depuis maintenant 13 ans, arrondissant les angles en forgeant quelques armes et armures lorsqu'on les lui commande.

    Il parcourt Tamriel dans diverses missions de mercenariat. Il ne pense que très peu à ses nombreux frères et sœurs restés à la forteresse pour qui le chemin est tout tracé, préférant faire lui-même sa route pour le moment.

    Célibataire et sans enfants pour le moment, il ne regrette pas d'avoir quitter sa forteresse assez tôt, étant ainsi aussi libre que le vent.

    Détaillée :
    [à venir à la suite de ce poste]

    Personnalité :

    Caractère :
    Orque fier de ses origines et de son peuple, Gorthok peut paraître associable, dur et solitaire au premier abord, mais lorsqu'on apprend à bien le connaître on s’aperçoit vite que c'est un compagnon agréable, généreux et bon vivant.

    Peu bavard lorsqu'il ne connaît pas, il se plaît à observer ce qui l'entoure, analysant ainsi le comportement des personnes qu'il croise régulièrement. Malgré ça, il reste ouvert à la discutions. Plutôt méfiant avec les autres races, il ne leur donnera pas facilement sa confiance, mais une fois chose faite, c'est à vie, à moins que vous ne lui fassiez un sale coup.

    Valeureux et courageux, il est même souvent téméraire au combat. Plus la bête sera grosse, plus il se montrera hargneux. Généralement calme, il peut se montrer très vindicatif si on le pousse à bout. Plutôt dur, pour lui il n'y a pas de place pour la pitié dans ce monde. Seul les forts survivent, les faibles doivent donc soit devenir fort, soit mourir.

    Suivant le code de Malacath à la lettre, c'est un orque honorable, loyal et honnête. Travailleur, il ne rechignera jamais devant la tâche, peut importe la difficulté. Son métier de mercenaire ne lui sert qu'à pouvoir vivre de façon correcte, mais il n'hésitera pas à partager ses gains avec ses amis les plus proches. Lorsqu'il a un but, il est prêt à tout pour l'atteindre, tant que cela n'enfreint pas son code d'honneur. Dans le cas contraire, il n'hésitera pas à faire payer son déshonneur par le prix du sang. Persévérant, il ne baissera jamais les bras. Pour lui le respect doit être mutuel, mais si l'on ne le respect pas, il peut se braquer, voir s'emporter. Assez franc, il dira toujours ce qu'il a sur le cœur, même si ça doit blesser la personne visée.

    Ses centres d'intérêt:
    Ce qu'il aime : Le calme, la tranquillité, les combats, la bonne bière, la bonne bouffe, les femmes, les soirées autour d'un feu à raconter des récits (ou autre), la forge, les grands espaces, la franchise, l’honnêteté.

    Ce qu'il n'aime pas : Les provocateurs, les racistes, les tueries gratuites, les ivrognes bagarreurs, l'ennuie, les espaces trop confinés, le manque de respect, les voleurs, les menteurs, les arnaqueurs.

    Ses croyances et conceptions:

    Gorthok est dévoué à Malacath. Avant chaque combat (pour ne pas dire chaque jours) il fait brûler des offrandes en son nom pour qu'il lui apporte la force, le sang et la victoire. En orque digne de ce nom, il respect le code de ce Daedra et ne veut surtout pas entendre parler de Mauloch.

    Il n'a aucune attirance pour la magie, mais respect ceux qui savent et peuvent l'utiliser dans les combats. Pour lui rien ne vaut de vraies armes faites d'acier pour mener à bien un combat. Il n'a pas spécialement peur de la magie, mais cela l'intrigue et donc il évite de trop s'attarder sur le sujet.

    Respectueux des autorités locales des villes dans lesquelles il se rend, il évite généralement les accrocs avec les forces de l'ordre, tant que ces dernières ne cherche pas à entacher son honneur, à le provoquer ou à le forcer à commettre une erreur qui lui serait fatale. 

    Aimant la compagnie des femmes, il reste cependant assez racial sur le choix de ces dernières. Jamais il ne coucherait avec autre chose qu'une orque. Il en est de même pour sa compagne, la mère de ses futur enfants. Cela dit, il ne refuse pas une discutions avec une femme d'une autre race pour tout simplement boire un verre.

    Sa plus grande peur :
    Finir castrer ? Plus sérieusement, il a peur d'être relevé ou de finir ou lycanthrope. Se retourner contre ses alliés ou encore massacrer ses proches.

    Sa devise :
    « Vivre, rire et mourir en orque. »

    Son but :
    Survivre à la guerre et pouvoir un jour fonder une famille ou tout simplement avoir une compagne avec qui finir ses jours. Peut-être même revenir dans sa forteresse.


    _________________
    "Un orque digne de ce nom ne doit jamais perdre son sang froid. Dans le cas contraire, il signerait son arrêt de mort. Céder à la fureur brouille l'esprit et empêche d'y voir clair. "

      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 5:21