The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Les Chroniques de Do Minh Ho : La crypte d’Umbra

    Partagez
    avatar
    do minh ho

    Messages : 1
    Date d'inscription : 28/03/2014

    Les Chroniques de Do Minh Ho : La crypte d’Umbra

    Message par do minh ho le Ven 28 Mar - 21:14

    ÉPISODE N°1

    La sueur coulait du front de Do Minh Ho, ce mois de HautZénith de l’an 2E582 était un des plus chauds que le guerrier Khadjiit avait connus. Les cannes à sucres étaient sèches et peu d’habitants s’aventuraient pendant les heures chaudes de la journée. Il jeta un dernier coup d’œil attentif au parchemin, il savait que la crypte était proche, peut être à l’entrée de cette jungle qu’il apercevait au loin. Il marcha donc encore plein ouest pendant presque une bonne heure dans ce décor en souffrance d’humidité tout en grignotant un morceau de canne arraché au bord du chemin.

    La jungle était épaisse, une haute barrière de végétation la rendait par endroit impénétrable. Des plantes urticantes de la hauteur de ses épaules se frottant à son armure de cuir, le chant des oiseaux peuplant ce paradis végétal était comparable à certains bardes de piètre qualité errant dans les ruelles de Torval. Il sorti ses deux courtes haches et commença à se frayer un chemin dans ce décor en prêtant une attention particulière à refermer celui-ci derrière ses pas afin de perdre rapidement les éventuels curieux.

    Il stoppa sa marche à travers ce dédale de chlorophylles afin de faire un point sur son environnement immédiat. Aucune trace de cette stèle devant indiquer l’entrée de cette crypte, il continua encore plusieurs heures à tourner en rond sur ce secteur indiqué par le parchemin. Do Minh Ho avait pourtant suivi scrupuleusement les indications inscrites à la plume sur ce vieux morceau de papier jauni par le temps. Le sorcier Jo Ark Ra, lui avait pourtant dit que sa quête serait des plus ardues lors de la remise du parchemin. La ténacité de Khadjiit était connue dans tous les environs de Torval, il ne pouvait faillir à sa mission. L’épée devait être cachée en un lieu sûr pendant cette longue guerre qui s’annonçait. L’ennemi se préparait à envahir Cyrodiil par le nord et si les choses tournaient mal, il serait rapidement aux frontières d’Elsweyr.

    Il continua ses recherches jusqu’à la tombée de la nuit où l’orage commençait à gronder au loin. De gros paquets de nuages noirs s’accumulaient et le sens du vent fit comprendre à Do Minh Ho que son sommeil aller être humide. Les premiers éclairs lézarderent le ciel et une pluie battante commença à laver le pauvre félin de toute la poussière accumulée dans sa fourrure durant les derniers jours. Les gouttes étaient énormes, laissant une visibilité d’à peine quelques mètres et le terrain se changea rapidement en un terrain boueux impraticable. La pluie continua pendant des heures, obligeant notre Lamenoire à grimper dans un arbre solide et à observer le torrent d’eau dévalant sous ses pieds

    Soudain un bruit énorme retenti d’une petite colline à l’ouest, une rivière de boue et de pierre la dévala brusquement arrachant toute la végétation en dessous des arbres. Il s’accrocha fortement dans l’attente du choc et pria la déesse Azura de faire tenir son perchoir.

    ÉPISODE N°2

    Do Minh Ho se réveilla brusquement comme après avoir fait un mauvais cauchemar, le coté droit de son crane le lançait terriblement. Le décor autour n’était que dévastation, la forêt s’était transformée en prairie difforme mélangeant boue, pierre et végétation mutilée. Quelques arbres avaient cependant survécu à cette nuit torrentielle, le choix du sien avait été précipité et lui couta une belle chute de quelques mètres. Il se redressa et ouvrit son sac afin de piocher un morceau de pain pas très frais. Il devait absolument reprendre un peu de force pour continuer sa quête. Il regarda le ciel bleu azur, tout en avalant la dernière miche puis scruta une nouvelle fois attentivement le parchemin. Au bout de quelques minutes, il se redressa et parti en direction de l’ouest. Il marcha péniblement dans ce décor tout en soulevant par endroit les amas de palmes pouvant cacher la stèle tant recherchée. Les heures passèrent et toujours pas la trace de l’entrée de cette crypte.

    Notre cher ami khadjiit ne se découragea pas pour autant et en milieu d’après midi sous un soleil de plomb, il aperçut au loin une pierre de couleur grise dressée sur sa hauteur. En s’approchant, son cœur se mit à battre de plus en plus vite, l’adrénaline commença à l’envahir. La stèle était sculptée de motifs représentant des symboles géométriques s’entrecroisant avec une écriture ancienne. Il s’accroupit en face du morceau de pierre afin d’en dégager le sol. Il découvrit rapidement un anneau large comme une assiette accroché à une petite dalle de pierre décoré de motifs peints de couleurs bleu et orange. Il l’attrapa avec ses deux mains et tira fortement vers le haut afin de la soulever. Celle-ci se redressa légèrement avant de retomber avec fracas. Il tenta sa chance une seconde fois en prenant cette fois ci le soin de coincer une branche solide en dessous de la dalle avant que celle-ci ne retombe sur ses pattes. L’opération avait réussi, notre khadjiit décala ensuite la dalle vers la droite en prenant ses précautions afin ne pas tomber dans le trou qui apparaissait au fur et à mesure sous ses pattes.

    Un escalier de pierre jonché d’os et de poussière descendait à travers des murs sertis de pierres blanches et bleues réfléchissant la lumière du jour et qui permettait de descendre sans être muni d’une torche ou d’une lampe à huile. Au bout d’une cinquantaine de marche, une vaste pièce éclairée par les mêmes petites lumières apparut. Le sol de la salle était décoré de grands carreaux noirs et rouges s’articulant de manière circulaire autour d’une fontaine qui n’avait plus connu une goutte d’eau depuis des lustres. Au fond de la pièce se tenais un autel entouré de deux énormes statues dont il ne connaissait pas l’origine. Certainement des divinités oubliées de cette région de Tamriel devaient elle représenter. Il scruta méticuleusement les déesses passées pendant quelques minutes et son attention fut portée sur une pierre rouge incrustée sur le téton du sein droit d’une des représentations féminines. Il s’approcha pour la toucher quand soudain une lumière violette l’aveugla et le projeta à terre.
    Un spectre de la même couleur de dressa devant lui de manière menaçante et prit la parole avec une voix grave qui retentissait en écho dans toute la pièce….

    - Pauvre fou tu dois être pour oser te rendre dans ma demeure et me déranger durant ma sieste ! hurla le spectre.

    - Je suis Do Minh Ho ! Gardien d’Umbra ! répondit le pauvre chat tout en sentant son corps décollant peu à peu du sol…..

    ÉPISODE N°3

    Son ascension fut fulgurante, il lévitait proche du plafond de la vaste salle, tout en tournant sur lui même dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. La vitesse s’accéléra rapidement, il était au bord du malaise quand son sac en lin se détacha au tomba en direction du sol carrelé. L’impact avec le sol fut terrifiant, une explosion fit partir en éclat les faïences sur une largeur de quelques mètres, suivit de la chute de notre pauvre Khadjiit.

    L’épée avait manifesté pour la première fois ses pouvoirs. Do Minh Ho avait eu avant la mort de son oncle quelques explication sur cette épée mystérieuse, il se remémora ce moment.

    - Mon petit Min Ho, vois tu, cette épée est magique mais pas une magie bienveillante mais plutôt maléfique ! Si celle-ci tombe dans des mains obscures, elle pourrait faire des ravages à travers tout le continent dit le vieux mage en caressant sa longue barbe grise.

    - Elle a été forgée puis enchantée par la sorcière antique Naenra Waerr, et sa seule destinée est l’emprisonnement des âmes. Utilisée en conjonction avec une gemme spirituelle, elle permet à celui qui la manie d’enfermer l’âme d’un ennemi dans la gemme. Comprends-tu mon jeune guerrier que son existence ne doit pas s’ébruiter.


    - Mais mon Oncle, je ne suis encore qu’un jeune guerrier et ma maitrise et connaissance du combat n’est qu’a ses balbutiements ! Comment une telle tache peut elle m’être confiée ? dit-il d’un air résigné.


    - Nous n’avons pas le choix, nous sommes les seuls à en connaitre sa présence dans notre cité. Nous ne pouvons pas l’ébruiter sans avoir une totale confiance à ses futurs protecteurs. Trouve-toi rapidement des compagnons et cache-la au plus profond des entrailles de Tamriel !!


    Do Minh Ho se releva difficilement à travers une fumée épaisse qui peu à peu faisait apparaitre l’imposante masse du gardien de la Crypte.

    Il mesurait trois à quatre mètre de hauteur, de couleurs translucides violettes, il était habillé d’une cape et d’un costume d’une très grande qualité mais d’un style plutôt antique. A sa droite une large épée à deux mains ornées de rubis et d’émeraudes. Il s’approcha du pauvre chat de manière menaçante en balançant une longue queue rayée.

    - Qu’est ce que cette puissance pauvre fou !! Hurla le spectre

    - N’approche pas un pas de plus où Umbra te terrassera répondit le khadjiit en attrapant la lame maléfique.

    - Umbra ? J’ai déjà entendu ce nom quelques part durant mon existence chez les mortels dit il en se grattant la tête. Mais qui es tu et que viens tu faire ici ?

    - Je suis un gardien d’Umbra, j’ai une quête à accomplir annonça le kadjiit fièrement

    - Une quête ? Dis en moi un peu plus, je ne comprends vraiment pas

    - Cette épée doit être cachée au plus tôt ! Les tambours de guerres commencent à raisonner au loin et de sombres jours s’annoncent pour notre Alliance !

    - Cela semble grave à t’entendre, cette épée est si puissante que cela ? Elle doit l’être étant donné les risques que tu prends à me déranger dans ma sieste qui durent depuis de lustres.

    - Qui est tu toi ? Une âme maléfique vagabondant dans les sous sols antiques !

    - Maléfique ! le spectre ricanât. Pas vraiment, j’ai été condamné à pourrir ici jusqu’à la fin des temps pour avoir désobéi à une puissante magicienne. Mais l’histoire est trop longue à expliquer et de toute manière ceci ne m’empêchera pas de continuer à rester ici pour l’éternité.

    - Ton apparence me fait penser tout de même à un Kadjiit, je me trompe ?

    - En effet, mais fort bien avant l’apparition des espèces existantes et de votre connaissance actuelle de l’histoire de Tamriel.

    - Mais pourquoi ne t’échappes tu pas ? J’ai forcé l’entrée tu pourrais sortir désormais ? s’interrogea Do Minh Ho

    - Il ricana une nouvelle fois. Le sortilège m’empêche de sortir à la lumière du jour sinon je serais déjà en train de faire peur aux petits enfants. Il s’éclaffa de rire.

    - Je t’explique. Si je tente rien qu’une seul fois de me laisser réchauffer par les astres de Tamriel, je ressentirai la douleur de mon corp fondant comme neige au soleil. Et ceci pour l’éternité ! Je préfère largement dormir ici et faire peur aux étrangers venant perturber ma seule activité qui est le sommeil !

    - En effet cela fait froid dans le dos lâcha Do Minh Ho avec une pointe d’humour.

    - Comment t’appelles-tu pauvres spectre ?

    - Mon nom est Do Zork Hag, fidèle guerrier et général de la 7ème légion du roi Tigre !

    - Et quelle triste fin de carrière pour un tel homme ! J’en ai peut être une nouvelle à te proposer…Je suis venu ici afin de cacher cette épée maléfique, veux tu en être le gardien ?

    - A une seule condition Jeune Khadjiit ! Que tu viennes me rendre visite chaque année à la même date et me rapporte un peu de sucrelune et quelques objets de divertissement…

    - Si la guerre me le permet, vous avez ma parole ! Si je meurs sur le champ de bataille, un autre gardien viendra remplir cette mission et vous apporter votre friandise dit-il en traversant la main du spectre pour conclure leur accord.

    Do minh remonta les escaliers et referma soigneusement l’entrée de la crypte et prit le temps de bien la camoufler.

    Fin de cette première Chronique de Do Minh Ho.

    Merci d'avance pour vos retours

      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû - 23:23