The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    [Carnet noir]

    Partagez
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Sam 26 Avr - 20:02



    --Première page, écriture élégante, malgré des traces d'humidités. Encre écarlate--

    Fredas, le 25 Ondepluie 2E582.






    L'étreinte froide de la non-mort est au delà du descriptif. J'avais imaginé mainte chose pendant les 12 heures qu'ils me restaient à vivre. Mais toutes mes pensées étaient à des lieux de la réalité.

    Tout est .. clair ! Aussi limpide qu'un ciel sans nuage. Je vois, j’entends, je sens .. Tout est décuplée. Ma vision humaine était aussi élaboré que celle d'un lapin albinos et myope. Jamais je n'aurais pu voir ce que j'ai vois aujourd'hui.
    Le détail d'une larme, les arabesques du feu, le grain de la peau .. Tout est plus beau, plus prenant, plus agréable. La vue tout du moins. L'ouïe et l'odorat sont assommants. De mon vivant, les maux de tête se seraient installés à tout jamais dans ma calebasse.
    Les flagrances répugnantes des villes sont les pires. En campagne à l'air libre, cela est convenable. Mais en sous sol, la mielleuse âpretés de l'humidité et des moisissures ne sont guère préférables à mon premier exemple.
    Quand à l'oreille .. Jamais un instant de calme. Jamais. Même seul, dans un endroit désertique, j’entends les insectes, les petites bêtes, la vibration du sol. Je vais devoir m'y faire ..

    Ces sens ne sont pas les seules à êtres améliorés. Je suis bien plus fort .. Une vigueur glaçante coule dans mes veines. Trois jours que mes yeux ne se sont pas fermé, et pourtant je suis toujours apte à franchir n'importe qu'elle montagne … C'est étourdissant. Je peux parcourir des lieux sans efforts, sans pause. En moins de trois heures, je peux retourner à Daguefilante.

    Le Pouvoir. Qui semble illimité, repoussant les frontières du physique, du temps lui même. Mais il y a un prix.

    Terrible.
    Innommable.

    Je l'honnis ..

    Les chasses me répugnent. Et la seule satisfaction que j'ai à me nourrir, c'est en m'abritant derrière des excuses. Là un violeur. Là un meurtrier. Ici un malade .. Je ne prend la vie qu'après réflexion. Pourtant, le liquide est jouissif. C'est une drogue. Je me délecte jusqu'a la fin. Et si je le pouvais, je vomirais tout la seconde suivante.

    Si ma génitrice l'apprend .. Je n'imagine pas sa réaction.
    Quand à son maître, pas de doutes.

    Sentence de mort.


    Table des personnages:

    -Julia : Humaine [Impériale] Conjointe de William
    -Isvel : Bosmer (vampire) Fille de Wiliam
    -Ashae : Humaine [Rougegarde] (vampire) Grand-mère de William
    -Felena : Dunmer (vampire) Mère de William
    -Sylnas : Humaine [Impériale] chasseuse de vampire (Vampirisé lol) Fille de William
    -Le Loup : Graouh

    Dédicace à Haellstrom qui ne comprend rien.


    Dernière édition par William le Mar 13 Mai - 17:30, édité 5 fois (Raison : Couleur)


    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Dim 27 Avr - 11:39

    -- Griffonné à la plume, d‘une encre écarlate. Écriture élégante, doté d'arabesque a chaque début de paragraphe, sauf pour les passages écrit à la hâte. --

    Sundas, le 27 de Ondepluie 2E582


    La chevalière Julia ne m’a pas décapité, malgré ma condition. C’est une bonne chose. Étrangement, elle est la seule en qui j’ai un tant soit peu de confiance. La prudence me susurre de ne rien en faire. Mais le fardeau est lourd. Toujours rester caché… Ce n’est pas une vie. Sa compagnie m’allège un peu l’âme.

    Pourtant je la connais à peine.

    J’ai repris la chasse, mais pas pour moi-même. Ma mère exige une proie. J’ai choisis un violeur. Un gros marin qui terrorise les mousses depuis quelques années, celons les dires. J’ai un don pour reconnaitre les hommes mauvais. Sa vie s’achève cette nuit.



    --Nouveau Paragraphe--


    J’ai pris du repos dans une maison que je ne connaissais pas. La propriétaire, une petite Bosmer , est partit faire des emplettes. J’en profite, le soleil me fatigue, et je n’ai pas bue depuis la rencontre avec Julia. Malheureusement, l’esprit ailleurs, je me suis attardé. L’elfe des bois est revenue et m’a vue. Qu’importe. Elle ne semble rien savoir de ma condition.
    Dans le cas contraire, ça vie aurait été écourté, à mon plus grand désarroi.

    J’ai fait preuve d’imprudence. Cela ne se reproduira pas.



    --Espace vide, reprise, frénétique—


    J’ai de nouveau rencontré la Bosmer. Pour ainsi dire, je l’ai sauvé d’un loup. Un enragé malade. Elle pense que je la suis. Mais ce n’est qu’une rencontre fortuite. Elle s’est confiée à moi, plus ou moins. Ce n’est qu’une esclave, bien qu’elle soit officiellement « une servante ». Cela me répugne.
    Elle dispose de Don magique.
    Je vais lui filer un coup de pouce. Mais Julia va devoir m’aider. Je dois lui demander une faveur. Je ne connais presque personne dans la région, et avec ma nouvelle condition, il est difficile de se faire des relations fiables.




    --Encre plus craquelé, changement de paragraphe.--


    Ma « mère » me fait des avances à peine dissimulé. Elle me désire. J’ignore comment le prendre. La prudence exige que je ne lui refuse rien. Pour l’instant j’ai besoin d’eux, même si cela ne me plait pas.
    Elle est d’une ambition dévorante. Il faudra jouer entre cela et les objectifs de la génitrices. Il me faut revoir cette dernière rapidement. Elle reste un mystère, et je ne peux me permettre d’être dans l’ignorance avec ces créatures.




    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Mar 29 Avr - 9:48



    [Ecrit à la plume, élégamment. Quelques traces d'humidité sur la page.]

    Midas le 29 de Ondepluie  2E582

    Les loups sont fort. Très fort. Celui qui m’est tombé dessus à faillis m’arracher la main. Après cette confrontation, je me demande comment les mortels peuvent seulement envisager de traquer nos deux espèces… Cela parait inconcevable.

    Le Loup n’a blessé personne. Ou presque. Julia à reçut un mauvais coup au ventre. Je le déplore. J’aurais dû empêcher cela.
    Mais c’est une femme forte. Une entaille ne lui portera pas préjudice.
    Le plus important est que la Bosmer n’ait rien eut.

    Je l’ai libéré de ses maîtres, comme promis. Julia l’a inscrite à la guilde des mages. Sa nouvelle vie commence, et « l’envoyé de Nocturna » n’a plus d’utilité. Je me fais discret. Inutile de chambouler cette petite plus que nécessaire.

    Le retour au repère ne s’est pas fait dans le calme comme je l’espérais. J’ai dû me justifier auprès de ma mère. Bien sûr j’ai éludé la vérité. Inutile d’attirer l’attention de mon clan sur mes compagnons.
    J’ai remis en cause ouvertement l’intelligence et les petites niaiseries de la Génitrice. Ma mère semblait d’accord avec moi.
    La chef du clan n’a pas d’autorité.
    Ni sur sa fille, ni sur moi.
    Comment peux t’elle penser que m’envoyer dans la rivière pourrais me « remonter les bretelles ».
    J’ai faillis éclater de rire, mais inutile de provoquer le démon.

    Je pense que le combat contre ce Loup est un pas. Un pas sur la voie du Don Noir. Je progresse à une vitesse hallucinante. Mais la soif se fait de plus en plus forte. Rien qu’hier, j’ai éprouvé le désir d’arracher le petit cou de cette elfe.

    Rapide, mortel, elle n’aurais rien pu faire.

    Se contrôler... Se contrôler… C’est impératif.
    Ou je ne vaudrais pas mieux que la bête qui m’a attaqué.

    Malgré tout je reste l'homme que je suis. Je me suis amusé à faire mon portrait.




    William Daash, pas rasé et l'air content.


    Dernière édition par William le Mar 13 Mai - 8:17, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Jeu 1 Mai - 18:31

    [Ecriture tremblante, inégale, de la même encre écarlate.]

    Tirdas 32 1 de Plantaisons 2E582

    Soif … Si Soif …

    Je n’ais pas trouvé de criminel.. Je n’ose pas aller en ville. Je risquerais d’attaquer un innocent. Et pourtant je dois me nourrir.
    Il le faut.

    Soif … Sang …

    J’ai demandé … On peut se nourrir de leurs sangs … Mais acceptera-t’elle ? Je l’ignore. Je risque de la rebuter. Je ne peux pas m’en faire une ennemie avec ce qu’elle sait de moi … Mais j’ai si soif …

    Si soif … Le liquide écarlate m’accapare... Je ne peux pas penser … Normalement. Les idées ne se rejoignent que sur cette soif … Elle brûle… Mes crocs ne cessent de me faire mal. Les étourdissements.. L’envie. Les rêves … Je … Je dois la voir … Un Rat suffira pour le voyage.. Un second pour échanger quelques mots … J’espère.



    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Mar 6 Mai - 20:32

    [Ecriture élégante mais inégale, encore craquelé.]

    Morndas & Sundas le 3 & 4 de plantaisons, 2E582

    Dame Sylnas et moi même sommes plus proches. A mon grand désarroi. Ce n'est pas facile. Rien ne l'est avec une humaine .. Mais encore moins .. "ça"
    J'ai crût que la nuit ne finirais jamais ..

    La soif était telle  .. que je ne me souvenais pas de mon voyage jusqu'en Glénumberie. Là-bas j'ai trouvé deux brigands .. Ligoté, je les ait emmenés. Pour ma prière il me semble. Et pour les tuer.

    Mais le pire est arrivé ..

    Elle est venu .. Et je n’ai pas sût me maîtriser.
    Je l'ai tué. J'ai tué la petite Bosmer.
    Je crois que je lui ait brisé les bras, puis je l'ai mordu. Pompé comme une vulgaire truie .. La soif étanché j'ai repris mes esprits .. Et j'ai fait la seule chose à faire .. Sur le moment. Elle n'est pas morte.

    Elle deviendra l'une des nôtres. Elle me haïra certainement .. Mais je ne l'abandonnerais pas. Pas après mon crime.
    Isvel ne se retrouvera pas seule.

    J'ai envoyé deux corbeaux.

    J'espère que ma bonne amie Julia ne me tranchera pas la tête.
    Même si je le mérite.


    [Nouveau paragraphe]

    Sa transformation fût rapide. Le temps du voyage, plus une demi-journée sur place .. Deux jours. Ou trois je ne sais pas.
    Comme prévu, elle me déteste. Bien que sa haine se soit calmé.

    Ma mère à des vues sur la petite bosmer. Mais je ne la laisserais pas faire. "Grand-mère" m'a promis des choses. Et elle tiendra parole. Sinon ..


    [Nouveau paragraphe]


    Julia ne m'a pas tué. Furieuse certe, mais je suis vivant. Avec un nouveau nez cassé toute fois .. Elle m'a demandé de veiller sur la petite, de ne pas la rendre monstrueuse. J'y comptais déjà avant.

    J'ai envoyé un nouveau casque, le siens ne ressemblait même plus à une gamelle. De l'or, et des friandises de mon pays .. Enfin du pays qui fut le miens.

    J'espère que Julia appréciera.


    [Anachronisme]:
    Dans la mesure ou nous avons tout rp le soir même, quand j'ai mordu la victime, et que je l'ai transporté jusqu’à ma génitrice, etJulia, le temps de transformation qui est de trois jours ou plus il me semble, a été complètement bâclé. Je m'en excuse d'avance, et hélas, je ne peux pas jouer sur les dates, car c'est un journal qui référence les rp fait dans une journée, et est daté.


    Dernière édition par William le Mar 13 Mai - 16:03, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Ven 9 Mai - 9:50

    [Ecriture simple, peu glorifié, écrit à la va-vite.]

    Fredas, le 2 de Plantaisons 2E582

    Tant de choses changent … Je suis déjà père de deux filles. Rien n’est simple. Mais je suis assez fort pour les gérer toutes deux. Elles sont tellement différentes que j'ignore comment les accorder sans provoquer une catastrophe. Mais toutes deux n'ont pas la même place dans mon coeur.
    Isvel à un vrai liens avec moi, un lien authentique, et familial.

    Sylnas .. Et bien il est trop tôt pour le dire. Je lui ai dit la vérité. Elle le méritait. Je sais que cette action ne va pas plaire à Mère.
    Mais comment pouvais-je faire ? La laisser m’attirer dans sa couche alors que j’en aime une autre ?

    Non. J’ai fait le bon choix.

    Sylnas et Isvel se détestent. Je ferais en sorte de changer cela. Ma chasseuse de fille n’est pas responsable de l’état de la petite Bosmer. Cela prend du temps. Mais mes petites interventions ont déjà arrondis les angles.

    Tout du moins j’espère ne pas me fourvoyer.

    Hier, la tension était à son comble. Je m’échinai à choisir de qui j’allais arracher la tête en premier. Cinq personnes qui avaient à priori tous une bonne raison de tuer l’un ou l’autre. Je suis resté le plus possible avec Julia.
    Inutile de tenter le diable. Mère m’a promis une immunité, mais que vaux la parole d’une meurtrière ?

    Au final, tout c'est bien terminé. En dehors de quelques menaces de morts et d'une crise d'adolscent. Mère n'apprécie pas la petite bosmer. Je dois la protéger d'elle, et surtout ne pas attendre. Prendre les devants, comme je l'ai toujours fait depuis ma transformation.

    Ironique. Matriarche, Mère .. Tous me mangent dans la main sans même s'en rendre compte.

    Il ne me faudra pas longtemps pour les rendre inoffensifs.



    Dernière édition par William le Mar 13 Mai - 16:06, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Mar 13 Mai - 8:20

    Tirdas le 13 de Plantaisons 2E582

    Nous pouvons aimer.
    C’est une certitude désormais. Même si cela reste dangereux, je me contrôle. Ce n’est pas évident. Ça ne le sera  jamais. Je la verrais vieillir, et mourir à petit feux.
    Ce n’est pas juste. Et je ne peux rien y faire. Mais je dois cesser de penser à cela. Ce n’est pas mon visage austère et soucieux qui va garder Julia auprès de moi.

    Cette dernière se lie d’amitié avec la Matriarche. Je ne sais pas si c’est une bonne chose. A mes yeux non. Mon cœur se serre de jalousie, et je doute. Je doute terriblement, malgré toutes les promesses que l’on peut me faire. Car après tout, les paroles données sont faites pour être reprise. Les serments à être brisé.
    Ne rien laisser paraître. Les femmes n’aiment pas les jaloux maladif. C’en est presque ironique .. Si seulement elle savait.

    Une nouvelle pleine lune a eut lieu.
    Difficile encore une fois. Le loup, je le voyais avec les yeux du Corbeau. Et la nuit a été longue pour lui. Seul sur son île. Je compatis. La malédiction est semblable à la soif. Grâce au corbac, j'ai pu faire un petit portrait sans finir mangé en trois bouché. J'espère être fidèle. Les yeux des envoyés du malheur ne sont pas comme les nôtres.



    Ma relation avec Sylnas et Felena c’est terminé. Tout ce passe pour le mieux. A mon avantage bien sûr. Malheureusement Ashae et ma mère ne s’entendent toujours pas. La situation est électrique.

    J’ai promis l’une à l’autre mon appuie. Mais quand le moment viendra, à qui serais-je loyal ?
    Je l’ignore.
    Ma mère m’a sauvé d’une mort certaine. Mais nous n’avons pas la même philosophie. Malgré tout je ne peux guère lui en vouloir d’être ce qu’elle est. Le peuple Dunmer est particulier. Et les restes de sa culture se font sentir.

    Quant à Ashae, nous avons de nombreux points communs. La même façon de penser, à peu de chose près, la même morale guerrière en un sens, et nous voulons  tout obtenir, quel que ce soit le prix, pour protéger notre famille.

    Mais que savent-ils de la famille ? Les deux matriarche ne regardent que leurs nombrils. Le pouvoir, c’est ce que veulent Ashae et Felena. Même si l’une le nie. La seule famille, c’est la mienne. Isvel, Julia et malgré nos différents, Sylnas.
    Les deux autres semblent être dans un autre monde.

    Toute fois je reste à l’affût. Elles ne savent rien, et moi je dirige les ficelles en fonction. Je vais devoir surveiller Felena et l’humaine Falawaine. C’est primordial pour la suite des événements.

    Je devrais peut-être parler de tout ceci à Julia ..


    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Sam 17 Mai - 13:34

    Middas, le 14 de Plantaisons 2E582

    Le loup a encore frappé. J’ai eu de la chance cette-fois ci. Ashae et Felena m’ont aidé à le maîtriser. Et nous avons réussis, avec un certains brio. Blessé, je l’ai immobilisé à main nue, pendant qu’elles s’escrimaient à l’assommer.
    Et tout  a dérapé. Felena n’aurais jamais dû faire cela.  Je l’ai menacé. Sévèrement. Elle n’a pas apprécié, et a décidé de s’exiler de nous.
    J’imagine que c’était la meilleure chose pour la sécurité de ma famille.


    Tirdas, le 15 de Plantaisons 2E582


    Nouvelle demeure. Nous emménageons dans quelques jours.

    J’ai rencontré un autre immortel. Etrangement, ce dernier ne fût pas hostile. Ryne Rysen est son nom. C’est une nouvelle née. Nous avons combattu ensemble, à la recherche d’indices sur mon enquête. Quatre vampires nous sont tombés dessus. Ils sont morts. Ce ne fût guère difficile en réalité.
    Les trois traqueurs, eux par contre, le furent nettement plus. Tous armés d’argent, je me suis pris un carreau, et ait manqué de me faire décapiter par une claymore. Mais nous avons survécut. Ma blessure m’obligea à chasser, et je n’ai pu l’accompagner dans la fouille du bâtiment.
    Elle m’a invité.

    Je dois la revoir dans les prochains jours.

    Fredas, le 16 de Plantaisons 2E582


    [Ecriture sèche, hargneuse, de toute évidence, une plume c’est brisé lors de la rédaction de ces lignes]

    Fredas, le 16 de Plantaisons 2E582

    Comment ose-t-elle me frapper ?! Je suis le traqueur le plus dangereux de cette maison, et Julia se permet de porter la main sur moi ! Sa petite gorge se serait ouverte en deux si je n’avais pas sût refréner mes instincts … Elles doivent comprendre que c’est moi ; uniquement moi le patriarche. Moi qui dispose du pouvoir comme je l’entends ! Et ce n’est pas une stupide femelle qui dictera ce que je dois être ou non !


    [Ecriture plus stable, plus douce.]

    Loredas, le 17 de Plantaisons 2E582

    Je ne peux pas m’empêcher de trembler d’effroi en relisant mes lignes ; plus hauts. Le Don me rend fou. Petit à petit. Il m’impose des idées perverses. Je deviens paranoïaque, irascible. Et cela se voit.
    Julia et Isvel s’en rendent comptes bien sûr. J’ai discuté avec la petite Bosmer, je me suis excusé, et nous avons parlé. Cela m’a fait du bien malgré tout. Et les mauvais sentiments implantés dans mon cœur silencieux sont refoulés, pour le moment.

    Mais ils reviendront. Je dois être très prudent.
    Si mes gestes et paroles dépassent la limite, Julia m’empêchera de voir la petite. Et je perdrais tout.
    Absolument tout.
    Cela ne doit pas arriver.
    Jamais.


    _________________
    avatar
    Severus Brenth

    Messages : 47
    Date d'inscription : 18/04/2014
    Age : 22
    Localisation : France Haute-Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Bréton
    Guilde(s): Vassharans
    Alliance:

    Re: [Carnet noir]

    Message par Severus Brenth le Ven 30 Mai - 10:19

    Fredas, le 30 de Plantaisons 2E582
     
    Retour au calme.
    Le déménagement est terminé désormais. La maison est resplendissante, tout est lustré, comblé, les tiroirs sont pleins, le foyer brûle dans l’âtre. Cela me rend plus normal, et c'est mieux pour ma famille.
     
    Ashae est de plus en plus absente, et j’ignore pourquoi. Pas de nouvelle, je devrais peut-être contacter son amie, Cloeva .. Clove .. Un nom dans ce genre-ci.
     
    J’ai réussi à sauver la gamine Tila, que les vampires avaient capturés. C’est une jeune femme qui connais Julia. Elle m’en avait touché un mot, et j’avais depuis, enquêté. Nous avons échappés à l’Inquisiteur Julius.
    Cet homme n’aurait pas hésité à perforer une gamine de 14 ans à coup d’arbalète, juste pour être « sûr » qu’elle n’est pas contaminée. Et ensuite il me nomme « monstre ».
    La pitié et le dédain sont les seuls réponses que je puisse décemment lui offrir. J’ai tué quatre de ses hommes, peut-être plus. Ce fût un combat long, et épuisant.
    Multiples blessures, il s’en est fallu de peu pour que je succombe dans ces ruines.
    Heureusement, Julia et une camarade de guerre m’ont évité le coup de grâce. Julius à fuit, et la victoire fût mienne. La gamine était de nouveau en sécurité.
     
    Mon « acceptation » parmi les amis de Julia c’est passé sans encombre. Mais Bran le corbeau m’a bien fait comprendre que c’était un sursis. Que cela se tienne.
     
    Isvel est tombé amoureuse. Ou du moins, d’après ce que j’en ai entendu, a le béguin. Un mortel, bien évidemment, est « l’heureux » élu. Cela c’est mal passé, et je dois réparer notre porte. Heureusement il a survécut. Ou tout du moins, Isvel le pense.
     
    Tila loge chez nous quelques temps. Pour une raison que je ne coucherais pas par écrit, ayant, au final, peu d’intêret. Je crois qu’elle s’y plait.
    Elle m’a demandé de la transformer, et j’ai refusé.
    Elle désire une famille, et pense que notre Don l’adoptera d’office. Ce qui n’est pas totalement faux, mais elle n’a pas besoin de l’immortalité pour être avec nous. Je l’accepte dans notre maison, la loge, et la chérie comme ma propre fille. Elle a vécus des choses qu’une enfant ne devrait pas vivre. Il est temps de redresser la barre pour cette gamine.


    Je commence à forger mon avenir. Au sens propre comme au figuré.
     
    <Quelques mots après un espace>
     

    Julia a dit Oui. 


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: [Carnet noir]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 18:50