The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    #16 Reforger le passé

    Partagez
    avatar
    Laegwing

    Messages : 370
    Date d'inscription : 01/04/2014
    Age : 25

    Feuille de personnage
    Race: Bosmer
    Guilde(s): Museum (alliée)
    Alliance: Domaine Aldmeri

    #16 Reforger le passé

    Message par Laegwing le Ven 19 Déc - 17:38

    Les archives du Maître du Savoir #16


    Notre plongée du jour dans les archives révèle un livre de Kireth Vanos, talentueuse artisane et érudite férue du fait dwemer, qui a passé des années de sa vie à étudier les anciens textes et assemblages dans l’espoir d’un jour comprendre les secrets artisanaux de cette race disparue. [...]


    Kireth Vanos a écrit:
    REFORGER LE PASSÉ
    Par Kireth Vanos

    Je n’oublierai jamais le jour où j’ai pour la première fois vu les merveilles de l’artisanat dwemer. Trop petite pour apercevoir les marchandises dont le marchand avait chargé son étal, je sentis Père me soulever afin que je puisse admirer les angles étranges, les gravures géométriques et l’éclat inhabituel d’une masse et d’un bouclier présentés là. J’étais fascinée. Il est très probable que ces pièces aient été des reproductions, mais elles suffirent à attiser ma curiosité pour le restant de ma vie.

    Je devins l’apprentie de mon Père, forgeron estimé. Régulièrement, au fil de mes progrès, je m’essayai à reproduire ces motifs dwemers qui me fascinaient tant. L’une des plus grandes difficultés, bien sûr, venait de l’absence d’exemples ou d’explications. Pendant très longtemps, je ne pus m’inspirer que de mes souvenirs. Père m’avait expressément interdit de partir explorer des ruines, même s’il consentait à me rapporter tous les livres qu’il avait les moyens d’acheter sur cette race disparue et ses créations.

    Je ne connus de réelle avancée qu’une fois en âge de partir seule. Je découvris bientôt à quel point Père avait été sage de me tenir à l’écart des ruines dwemers. Ce sont des lieux dangereux, même pour les aventuriers expérimentés… ce qui était loin d’être mon cas lors de ma première exploration. J’admets volontiers ma naïveté fébrile. Je ne m’attendais certainement pas à ce qu’une araignée mécanique sorte d’une faille dans le mur… je n’aurais jamais imaginé que ces ruines fussent encore actives !

    Dépourvue d’expérience et encore plus novice en matière de combats, je ne dus alors ma survie qu’à mes compétences de forgeronne. Mon armure me protégea des nombreux coups que je fus incapable de dévier de mon bouclier, et lorsque deux autres araignées émergèrent de l’obscurité, ma masse sembla les frapper de sa propre initiative. Les petits rouages volèrent de toutes parts dans de grandes gerbes d’étincelles. Le combat fut fini en un clin d’œil. Puis je pris conscience que le sol autour de moi était jonché d’un véritable trésor métallique, encore crépitant d’étincelles.

    J’en fourrai autant que possible dans mon paquetage – des éclats de la carapace, quelques pattes ornées de gravures, et un assortiment de rouages et de ressorts. Puis je remontai à la surface, avec bien plus de précaution que pour en descendre. Les Huit me souriaient ce jour-là, car je retrouvai bientôt la lumière du soleil, et mon inconscience ne m’avait coûté que quelques égratignures et brûlures superficielles.

    De retour à la forge avec mes trésors, je travaillai jour et nuit à fabriquer une nouvelle masse. Je m’inspirai de celle dont parlait un ancien texte rapporté par mon père, et utilisai ma ferraille si chèrement gagnée pour renforcer mon ouvrage. Il devint rapidement apparent que c’était là ce qui me manquait depuis le début ! Aucun érudit, forgeron ou négociant en reliques n’a jamais reconnu cette masse comme étant une réplique.

    Comme vous le voyez, la forge dans le style dwemer n’est pas accessible aux amateurs. Seuls les artisans les plus déterminés pourront chercher les textes antiques et obtenir leurs matières premières sur les assemblages qui rôdent encore dans les ruines oubliées de la civilisation moderne. Si vous vous pensez de taille, j’espère que mon récit vous aura inspiré. Et sinon, restez à l’écart de ces cités souterraines !


    KIRETH VANOS RÉPOND À VOS QUESTIONS :





    aspirant érudit a écrit:« Savez-vous ce qui a inspiré la ligne droite qui court au milieu du masque des Dwemers ? N’était-ce qu’une affectation esthétique, ou sert-elle une fonction pratique ? »
    – aspirant érudit en matières dwemers

    La symétrie bilatérale, et même multilatérale, est un élément si courant dans la conception dwemer qu’il est souvent difficile de différencier ses occurrences fonctionnelles et stylistiques. D’autant que les deux justifications peuvent coexister. Dans la plupart des cultures, le dualisme symbolisait la nature double de l’aurbis, anuique et padomaïque. Mais puisque l’on affirme que les Elfes profonds avaient rejeté les Divins, cette explication me paraît peu probable. Bien sûr, le tracé d’une ligne médiane sur un visage mortel le rend aussitôt plus intimidant, et cette explication pourrait bien suffire.



    ICEbweaka9 a écrit:« Sauf erreur, le minerai dwemer que nous trouvons à la surface de Tamriel n'est-il pas un « métal dwemer des fous », et non le véritable minerai que les Elfes profonds utilisaient pour créer leurs légendaires armures, armes et assemblages inaltérables ? » ­
    – ICEbweaka9

    Ce prétendu « minerai dwemer » n’a reçu ce nom qu’en raison de sa ressemblance au métal forgé par les Dwemers. En tant que métallurgiste, je puis vous assurer que si le minerai dwemer est très résistant, il n’est assurément pas aussi solide que le métal récupéré sur les appareils dwemers. Voilà pourquoi il faut de l’authentique métal dwemer pour forger au style dwemer.



    Razum'dara a écrit:« Bonne Vanos, je me demandais ce qui vous a initialement poussé à étudier les armures dwemers ? »
    – Razum’dara, érudit khajiit errant

    L’élégance simple et géométrique de la conception dwemer a trouvé un écho dans mon être, a résonné avec ma propre soif de structure et d’organisation. Les Elfes profonds étaient peut-être des hérétiques, mais ils comprenaient l’importance de la qualité.
    avatar
    Demnvath Uvaris

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 15/01/2014
    Age : 28

    Feuille de personnage
    Race: Elfe noir
    Guilde(s): Tel Uvaris
    Alliance:

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Demnvath Uvaris le Dim 21 Déc - 10:47

    Et sinon? Personne n'a pensé à dire à Zenimax que les études sur les Dwemers étaient proscrites par le Temple? (On a face à nous une Dunmer (et son frère))

    Personne ne trouve bizarre que la même Dunmer, que l'on rencontre en train de fouiller une ruine Dwemer à 2.7km de Longsanglot (mais que font les ordonateurs !) s'exclame "Les Huit me souriaient ce jour-là" ?

    C'est moi où c'est de pire en pire avec le temps qui passe?

    avatar
    Bobcat

    Messages : 672
    Date d'inscription : 19/09/2013
    Age : 30
    Localisation : Valenwood

    Feuille de personnage
    Race: Bosmer
    Guilde(s): Museum
    Alliance: Domaine Aldmeri

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Bobcat le Dim 21 Déc - 16:36

    Les développeurs de ZOS ne connaissent pas le lore, ça c'est le boulot des rôlistes ^^


    _________________
    RolePlay and Fun (parce que "Peace and Love" c'est trop bisounours kikoolol)
    ""Ce n'est pas le RP qui est un support au MMO mais le MMO qui est un support du RP."
    "Dans les situations dangereuses, si on n'a pas peur pour son perso c'est qu'on n'est pas assez investit."
    avatar
    shadow she-wolf

    Messages : 45
    Date d'inscription : 23/10/2014
    Age : 28

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par shadow she-wolf le Lun 22 Déc - 14:26

    Demnvath Uvaris a écrit:Et sinon? Personne n'a pensé à dire à Zenimax que les études sur les Dwemers étaient proscrites par le Temple? (On a face à nous une Dunmer (et son frère))

    Personne ne trouve bizarre que la même Dunmer, que l'on rencontre en train de fouiller une ruine Dwemer à 2.7km de Longsanglot (mais que font les ordonateurs !) s'exclame "Les Huit me souriaient ce jour-là" ?

    C'est moi où c'est de pire en pire avec le temps qui passe?
    Je suis curieuse de savoir qui se trouve derrière ces Archives.

    D'un côté, cette dernière archive est pas top, essentiellement pour les "Huit" plus que pour l'étude des dwemers (tu es Telvanni non ? Ils ne se sont jamais gênés eux).

    De l'autre côté, pour une ancienne archive, celle sur Boéthia, l'une des "questions de fan" n'est pas une véritable question qu'ils ont reçu, mais un truc qu'ils ont récupéré sur le reddit de TESLore. C'est à dire qu'un type de Zenimax passe son temps dans ce nid à loristes et prend la peine de répondre officiellement à un message paumé dans le reddit.
    Ce qui est tout de même fort.



    Je pense, mais ça n'engage que moi, qu'il y a plusieurs développeurs derrière ces archives, qui tournent, et que forcément certains sont plus documentés que d'autres.


    J'espère que la prochaine archive sera plus intéressante, je leur ai même envoyé une question (ma première !), sur un obscur potentat, Sidri-Ashak.
    J'espère qu'ils y répondront. Smile
    avatar
    Demnvath Uvaris

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 15/01/2014
    Age : 28

    Feuille de personnage
    Race: Elfe noir
    Guilde(s): Tel Uvaris
    Alliance:

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Demnvath Uvaris le Dim 28 Déc - 20:58

    shadow she-wolf a écrit:D'un côté, cette dernière archive est pas top, essentiellement pour les "Huit" plus que pour l'étude des dwemers (tu es Telvanni non ? Ils ne se sont jamais gênés eux).

    Oui maiiiiis.... Nous on a des supers pouvoirs et on file la frousse à ces bigots d'Indorils. Alors on peut se permettre de faire des recherches sur ce que l'on veut, même si le Temple les proscrit. De plus, nous ne sommes pas sous la constante surveillance du Temple, puisqu'il est hyper super méga rare de trouver un prêtre, et encore plus un temple, par chez nous.

    Là les deux zozos dont il s'agit oeuvrent presque sans se cacher, aux portes de la capitale d'Almalexia, jurant par les Huit, et n'appartiennent pas à notre illustre Grande Maison, puisqu'ils rejoignent l'incompétente Guilde des Mages après coup, ce qui aurait largement justifié l'engagement de quelques assassins de la Morag Tong s'ils avaient été des notres Wink


    avatar
    Melanthe

    Messages : 303
    Date d'inscription : 27/06/2014
    Age : 40
    Localisation : Paris

    Feuille de personnage
    Race: Khajiit
    Guilde(s): Museum|Larmes de Kyne
    Alliance: Neutre

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Melanthe le Lun 29 Déc - 16:22

    Demnvath Uvaris a écrit:Oui maiiiiis.... Nous on a des supers pouvoirs et on file la frousse à ces bigots d'Indorils. Alors on peut se permettre de faire des recherches sur ce que l'on veut, même si le Temple les proscrit.

    Et Almsivi vous leur foutez la frousse aussi ?
    What a Face
    Un poids deux mesures je trouve un peu là Wink
    Après c'est sur que ça fait zarb et que peut-être il y a un contrôle "lore" qui a pas été fait lors de l'écriture de cette quête, je sais pas, mais bon on peut aussi se dire que vu le ***** de contexte, où Almalexia est toute seule pour gérer la capitale les ouatmilles doléances problèmes invasions cultes et j'en passe, elle a p'tet pas repéré un couple d'archéologistes peu à cheval sur le réglement.
    avatar
    Demnvath Uvaris

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 15/01/2014
    Age : 28

    Feuille de personnage
    Race: Elfe noir
    Guilde(s): Tel Uvaris
    Alliance:

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Demnvath Uvaris le Lun 5 Jan - 11:52

    Melanthe a écrit:
    Demnvath Uvaris a écrit:Oui maiiiiis.... Nous on a des supers pouvoirs et on file la frousse à ces bigots d'Indorils. Alors on peut se permettre de faire des recherches sur ce que l'on veut, même si le Temple les proscrit.

    Et Almsivi vous leur foutez la frousse aussi ?
    What a Face
    Un poids deux mesures je trouve un peu là Wink

    Le simple fait que le Conseil Telvanni ait dit "Fuck You" au Temple et à l'ordre de rejoindre le Pacte, sans que cela ait de répercussions, devrait t'indiquer que cela n'inquiète pas vraiment les Seigneurs mages.
    Une des rares fois où l'on parle d'eux dans les textes du temple, c'est pour dénoncer une attitude de vanité (Vivec Vs Un alchimiste Telvanni, je ne sais plus si c'est dans un sermon, ou autre chose), mais c'est tout.
    La politique à Morrowind est quelque chose d'affreusement complexe. Bien plus que celle du Royaume de France au Haut Moyen Âge par exemple (qui est un beau bazar, penches toi par exemple sur l'histoire administrative de Toulouse Wink )

    Il me semble que Beron avait écrit un très bon résumé de la situation politique de cette région de Tamriel sur theelderscrolls.fr mais l'accès au site semble indisponible pour le moment.

    Melanthe a écrit:Après c'est sur que ça fait zarb et que peut-être il y a un contrôle "lore" qui a pas été fait lors de l'écriture de cette quête, je sais pas, mais bon on peut aussi se dire que vu le ***** de contexte, où Almalexia est toute seule pour gérer la capitale les ouatmilles doléances problèmes invasions cultes et j'en passe, elle a p'tet pas repéré un couple d'archéologistes peu à cheval sur le réglement.
    Dans un contexte dans lequel une déesse est censée être omnisciente et voir ce que font ses fidèles, un frère et une soeur qui désobéissent à deux pas du plus gros temple (et donc de la plus grosse caserne d'ordonnateurs), cela fait tâche. Surtout que la ruine n'est vraiment pas paumée, et juste en face de la ville. Deux gardes n'ont jamais été de trop pour le Temple.
    Surtout que si les rumeurs comme quoi Longsanglot est bâtie sur une ruine Dwemer (Bamz-Amschend en l'occurence) sont vérifiée, cela pourrait mettre en danger le pouvoir.
    Donc non, interdire l'accès aux ruines Dwemer ainsi qu'aux ruines daedriques doit être, à mon avis, une priorité pour le Temple.

    avatar
    Melanthe

    Messages : 303
    Date d'inscription : 27/06/2014
    Age : 40
    Localisation : Paris

    Feuille de personnage
    Race: Khajiit
    Guilde(s): Museum|Larmes de Kyne
    Alliance: Neutre

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Melanthe le Lun 5 Jan - 13:50

    La différence à Toulouse c'est que quand un pouvoir majeur s'est pointé pour imposer son "point de vue" ça a chié pour tout les gros éléments de pouvoir locaux.

    ;-)

    Pour la partie Almalexia tu souligne mon opinion toi même : sensée

    Ce terme seul met en exergue ce que je pense d'almsivi : quand même les seigneurs Daedra ne sont pas omniscients je ne vois pas de raison à ce que des héros dunmers gonflés aux stéroïdes magiques le soient plus.
    Après tu as raison ils sont proches m'enfin bon ça n'a jamais arrêté des contrebandiers par exemple.. On ne surveille jamais assez sous son nez.

    Normal le faible nombre de gardes en ville aussi ?
    Ça m'avais surpris ça.. Peut-être bêtement es limites techniques, tout étant "ouvert" on est loin de Morrowind/Tribunal de tous façons.

    Edit : je ne sais pas comment bosse zenimax mais compte tenu de l'ampleur du projet je ne crois pas absurde qu'il y ait des erreurs, j'en ai vu ailleurs, les amoureux des khajiits apprécient par exemple le contrôle absolu du "vert" sur les tigres senche du bois de graht pour infliger sa revanche à des bosmers innocents..
    Les absurdités ne sont pas rares, ont sent que certains quêtes n'ont pas été écrites par des gourou du background tes.
    L'écriture des quêtes et histoires est inégale comme dans tout mmo.
    avatar
    shadow she-wolf

    Messages : 45
    Date d'inscription : 23/10/2014
    Age : 28

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par shadow she-wolf le Lun 5 Jan - 22:59

    Demnvath Uvaris a écrit:Dans un contexte dans lequel une déesse est censée être omnisciente
    Non ?

    Comme dans l'écrasante majorité des conceptions panthéistes, les dieux n'y sont pas omniscients, et sont souvent relativement faibles, et très "humains".
    Vivec est un cas à part, car lui a dépassé la notion de "dieu".


    Enfin bon, je trouve que ça reste s'acharner sur des détails, surtout que, sauf si je me trompe, on ne sait même pas de quelle maison ces deux gus proviennent.


    Et dernier point : se baser sur les distances en jeu est totalement absurde. La ruine est peut être "en face" dans le jeu, elle peut très bien être à 100km de la capitale en vrai. Aucun des jeux n'étant à l'échelle et tous s'amusent à tordre la carte à des fins des gameplay. TESO n'échappe pas à la tendance.

    Contenu sponsorisé

    Re: #16 Reforger le passé

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 20:39