The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Miramos Ark

    Partagez
    avatar
    Miramos

    Messages : 47
    Date d'inscription : 27/01/2013
    Age : 34
    Localisation : L'Enfer

    Feuille de personnage
    Race: Nordique
    Guilde(s): Coeur-Dragon
    Alliance:

    Miramos Ark

    Message par Miramos le Mar 5 Mar - 8:52

    Une sombre silhouette

    Miramos est un fier guerrier Nordique de forte taille. Ses cheveux lisses et cendrés sont soignés malgré leur longueur et flottent dans le vent et lui retombent parfois à la hauteur des épaules. Ses yeux sont clairs et brillants, avec une lueur rougeâtre comme un rubis prêts à défier n’importe quel interlocuteur. Son visage est fin mais marqué par le froid et les cicatrices. Son teint mat et bronzé paraît étrange pour un homme du nord et luisait au clair de lune. Son front est fuyant et bombé lui donnant un air fier. Ses sourcils sont droits et bien dessinés en parfaite harmonie avec le reste de son visage. Il a le nez court et écrasé suite aux multiples coups reçus. Ses joues sont creuses et granuleuses. Ses oreilles sont collées, petites et percées par de multiples trous parsemées par d’étranges bouts de fers. Ses lèvres charnues ne laissent apparaître aucun sourire et son menton est rond avec une fossette aggravant un peu plus son air sérieux et méprisant.

    Comme de nombreux autres aventuriers, Miramos a eu vent de cette terre appartenant aux Cœurs-Dragons. De nombreuses rumeurs courent sur ce lieu. Certains parlent d'une terre déserte avec des étendues de neige sans aucun intérêt et d'autres disent que les plus valeureux combattants résident dans ce Clan des Cœurs-Dragons. Miramos aime se mesurer au plus fort et se battre aux côtés des plus fiers guerriers afin de progresser continuellement. Peu importe ce qu'il pourrait découvrir, il voulait se rendre par lui-même des histoires qui se racontaient sur ce lieu.

    Durant son voyage, Miramos se laissait aller à ses souvenirs. Lorsqu’il commandait de nombreuses armées dans le grand nord tout au long de sa vie. Malgré ces faits d’armes, il ne reste jamais longtemps au même endroit, il semble vouloir garder sa liberté. Ce qui le guide lui et sa force peu commune ne semblent pas pouvoir être expliqué. Tout ce qui tourne autour de ses convictions a toujours été recouvert de brume, nulle ne peut dire si c'est vraiment un homme. Certains disent qu'il n'a rien d'humain, d'autres disent qu'une sombre magie guide ses pas et sa colère. Pour les moins superstitieux, ils racontent seulement que jusqu’à ce jour, Miramos est porté par une chance incroyable et rien d’autre de surnaturel comme certains pourraient se laisser à croire.

    Durant les longues années où il a guerroyé, il a accumulé une haine envers les nains peu commune. Ces êtres ne lui inspirent que mépris. Leur petite taille et leurs habitudes ne se traduisent pour lui comme le sort du destin comme punition. Il ne semble sans aucune pitié quand sa route croise l’une de ses personnes de petite taille.

    Bon nombres des mercenaires qui se sont battus sous ses ordres ne sont plus que poussière à présent. Il a survécu à moult duel. Il est venu à bouts de plusieurs grands champions, une étrange rumeur courrait à son sujet comme quoi il devait déjà être mort pour pouvoir réchapper à tout ce qu'il entreprenait. Mais nul n'avait de preuve quant à son origine.

    Sa cruauté est rare, même ses hommes le craignaient et certains avaient fini en piètre état après avoir subi la rage de Miramos. Malgré qu'il ait mené des troupes pour des sommes d'or colossal, la richesse ne lui emportait point. Il n'était pas du genre à s'attarder dans les tavernes, à festoyer jusqu'au petit matin ou même encore à se laisser aller en compagnie de femme.

    Après de longs jours de marche, il peut enfin voir la destination souhaitée se dessiner. Il peut deviner les tours et les murailles grises. Recouvert d’une cape et le visage dans l'ombre sous sa capuche il s’approche peu à peu d’une lourde porte en acier menant au fort du Clan des Cœurs-Dragons

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 7:55