The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Serila Nerano

    Partagez
    avatar
    Serila Nerano

    Messages : 77
    Date d'inscription : 13/03/2014
    Localisation : Basse Normandie

    Feuille de personnage
    Race: Elfe noir
    Guilde(s): Tel Uvaris
    Alliance:

    Serila Nerano

    Message par Serila Nerano le Dim 23 Mar - 20:09

    Informations complémentaires :
    Sexe : Féminin
    Orientation : Magelame (Terme STRICTEMENT hrp me concernant).
    Âge : 25 ans
    Caractère : Hautaine. Peu scrupuleuse. Lunatique.
    Constellation : Le Mage

    "Balivernes balivernes balivernes ! Père ! Cessez cela ! Pourquoi leur faites-vous confiance à ce point ?! Revenez à la raison par pitié et chassez moi ces N'wah de là !"

    Foutus impériaux. Elle les haïssait depuis longtemps -elle n'aimait pas grand monde d'ailleurs. Pourquoi son père les admirait tant ? De respect, ils n'en avaient pour rien, même pas pour eux-mêmes ! Du moins c'était là son avis et voilà que sa famille les accueillait dans leur modeste domaine, ET À BRAS GRANDS OUVERTS EN PLUS !

    Serila était une Nerano.
    En réalité elle n'avait plus grand chose à voir avec eux si ce n'était le nom. Sa famille s'en était trop éloigné au fil des siècles. Elle n'en conservait que le nom, le titre et quelques richesses. Chez les siens, la plupart naissaient mâles -ce qui leur avait permis de perdurer- contrairement à elle, au grand désespoir de son père.

    Qu'importe, elle s'était vu très tôt un intérêt pour le maniement des armes et de bonnes dispositions pour la magie comme quasiment tout dunmer.
    Dans cette première discipline, elle excellait d'après ceux qui la côtoyaient. Elle doutaient qu'ils soient réellement sincères. En vérité elle était juste un peu au dessus de la moyenne.
    Elle ne s'intéressait guère à la seconde. C'était, selon elle, ennuyant et de toute façon, elle n'aimait guère étudier bien qu'elle ne fut pas plus idiote qu'une autre.  Elle suivait, malgré tout lorsqu'elle était plus jeune, les enseignements d'un précepteur bien que celui-ci ait abandonné l'idée de lui apprendre tout sortilège puisque la jeune dunmer n'en faisait qu'à sa tête.
    Il restait bon nombre de disciplines comme la politique ou... les bonnes manières -et ça, elle en avait bien besoin.

    Sa branche souhaitait en effet retrouver un semblant de pouvoir et par conséquent de richesses. D'où la présence de l'empire chez eux. Son père malgré tout croyait encore aux bienfaits que pourrait apporter l'Empire et les profits qu'il pourrait en tirer alors qu'ils n'étaient guère appréciés, surtout depuis l’avènement de la nécromancie. Qu'ils se ranimaient entre eux, ça, elle s'en contrefichait mais des dunmers, jamais ! Ce n'était pas acceptable.
    Ils se prétendaient de bonne foi, au service de l'empereur, à vouloir renouer des liens solides.

    Bla bla bla bla ! Sornettes, sornettes, sornettes !
    Elle, craignait qu'ils ne profanent leur tombeau ancestral. D'ailleurs, étaient-ils vraiment ce qu'ils prétendaient ? Elle bouillait de rage intérieurement.
    Son père les croyait aveuglement. Avait-il perdu la raison... lui avait-on fait fait perdre ? De plus en plus, elle penchait pour cette seconde solution. Drogue, magie ou autre chose ? Les manières étaient nombreuses pour affaiblir un esprit.
    Elle en fut certaine lorsque ces maudits humains commencèrent à pratiquer leur sorcellerie au sein même de la demeure.
    Quelle folie que tout cela. C'en était assez !

    Elle purgerait ce mal elle-même !
    Ainsi elle pris ses lames et...
    Trop forts. Ils étaient bien trop forts pour elle. Des morts pouvaient-ils seulement être tués à nouveau ? Elle opta pour la fuite.
    Misérable. Elle se sentait misérable. N'y avait-il rien de mieux à faire ? Ne pouvait-elle vraiment pas résoudre cela seule ? Pourquoi n'avait-elle agit plus tôt ?

    On résout le mal par le mal. songea t-elle.
    Elle continuerait d'étudier le maniement des armes et...
    Apprendrait la magie, sans toutefois se rabaisser à pratiquer la leur.
    Mais par quoi commencer ? Pourquoi diable n'avait-elle jamais prêté plus que cela oreille attentive à ses leçons ?
    Encore devait-elle réussir à s'éloigner suffisamment et elle était sure de ne pas s'en débarrasser avant un bon moment. D'abord cela puis... soigner ses blessures.

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 15:04