The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    Le Dragon Vert

    Partagez
    avatar
    Feldan Eldren

    Messages : 28
    Date d'inscription : 17/01/2014
    Age : 23
    Localisation : Paris

    Feuille de personnage
    Race: Nordique
    Guilde(s):
    Alliance:

    Le Dragon Vert

    Message par Feldan Eldren le Sam 1 Fév - 15:52

    Petit essai de texte: J'attends vos conseils.  Very Happy 

    Le vent soufflait dans la petite baie. On entendait à travers tous le sud de l'île la voix des matelots résonner. Ceux-ci appartenaient à un équipage de pirate qui avaient attaqué différents villages des côtes de Morrowind. Et tandis qu'ils conversaient ainsi, entre deux feuillages, une légère lueur dorée transparaissait dans l'obscurité.

    Même un oeil exercé aurait peiné à apercevoir ce qui était en fait l'oeil d'une jeune femme. Celle-ci, Fenraë, pirate elle aussi, mais d'un autre équipage, surveillait le campement depuis une vingtaine de minutes. Elle avait observé les gardes du navire pirate. Ils bougeaient à peine, et n'observaient que peu le bateau. Les soi-disant veilleurs étaient fatigués et ivres, et les membres d'équipage en état de combattre étaient en plein sommeil dans des tentes voisines. Elle se déplaça sans un bruit, glissant presque sur les feuillages, vers le navire. Elle s'approcha discrètement des flots, contournant un rocher pour rester dans l'ombre, avant de grimper sur le petit promontoire rocheux qui l'avoisinait, et de prendre son élan, se préparant. Elle resta figée quelques secondes, jusqu'à ce qu'un orque lance une blague plus lourde qu'une ancre, et que ses compères partent d'un grand rire.

    Au moment même où le premier éclat de leur rire se fît entendre, elle bondît, s'accrochant au flanc du navire. Le son mat de ses genoux heurtant la coque fut couvert par les gardes. Atteignant rapidement le bastingage, elle le franchît et arriva à la trappe qui menait au pont inférieur. Toujours sans aucun bruit, elle l'ouvrît, sauta à l'étage inférieur, et la referma derrière elle. Après s'être accoutumée à l'obscurité encore plus totale que celle qui régnait à l'extérieur, elle aperçut la réserve d'armes du bateau. Elle transporta les réserves d'armes jusqu'aux ouvertures prévues pour les canons et les jeta à l'eau. Le bruit des armes tombant à l'eau fût heureusement encore une fois couvert par les festivités des matelots ainsi que le bruit du vent et des vagues. Se faufilant dans la cabine voisine, elle jeta un coup d'oeil dans la pièce.

    Le capitaine de l'équipage ennemi, un orque ivre mort, dormait étendu sur son lit, dans un recoin de la pièce. La torche projetait une lueur orangée sur la scène. Fenraë approcha de la table au fond de la petite salle et se saisît de la cassette contenant sûrement quelques objets précieux volés par ces pirates. Ressortant dans la cale après avoir saisi la torche, elle monta sur le pont et la jeta au sol, embrasant le plancher. Sautant à l'eau, elle regagna le rocher d'où elle venait.

    Elle se dissimula, observant de nouveau. Voyant les flammes, les veilleurs se mirent à hurler et à courir vers le navire, plusieurs ramassant des seaux. Rapidement, des guerriers en meilleur état jaillirent des tentes, finissant de s'équiper. Se retournant, l'un d'eux se mît à rire désignant l'accès terrestre à la baie.Le capitaine du Dragon Vert, le navire sur lequel Fenraë tenait le rôle de second, était posté à cet endroit. Vêtu d'une lourde armure de fer nordique, il tenait une hache dans la main droite et un large bouclier rond dans la main gauche.

    Les autres matelots restèrent ébahis quelques secondes, avant de commencer à sourire, en voyant un homme seul les défier ainsi. Mais derrière lui apparurent une vingtaine de pirates armés jusqu'au dents. Feldan dévala la pente en premier, suivi de près par ses hommes. L'équipage ennemi lutta tant bien que mal, mais ils n'étaient pas préparés à combattre, bien qu'en nombre égal. Au milieu de la mêlée, Feldan tranchait et frappait à coup de bouclier sans hésitation, franchissant la troupe ennemi adversaire par adversaire. Il atteint finalement l'autre côté avec un coup de hache final, et laissant le combat largement à leur avantage derrière lui, courût vers le navire en flammes. Fenraë bondît de derrière les rochers, courant vers lui. L'apercevant, il s'empressa de lui crier: "Va aider notre équipage, et après le combat, rassemblez le butin!" sans s'arrêter de courir. Rajustant sa tunique de cuir noir et dégainant ses deux épées, la seconde acquiesça et fonça vers la mêlée, prête à faire des ravages. Arrivé à trois pas du brasier, Feldan aperçut le capitaine, qui avait visiblement survécu à l'incendie, sortir de l'eau. Il avait vraisemblablement sauté du navire en se réveillant entouré de flammes.

    Les deux guerriers restèrent figés face l'un à l'autre, puis le survivant du brasier courût vers lui et, soulevant la claymore impressionnante rangée dans son dos, lui fît décrire un arc de cercle vers le haut pour la laisser retomber en plein sur Feldan. Celui-ci, esquivant de peu, sonna son adversaire d'un coup de bouclier, et trancha dans le vide d'un coup de hache, mais le guerrier pencha la tête juste avant que le coup ait pu le toucher. Il allait répliquer, et Feldan plaça son bouclier devant lui, prêt à recevoir le coup. Son ennemi prépara son coup et souleva sa lame, avant de la lâcher au dernier moment et de sortir deux couteaux de lancer qu'il jeta avec une agilité incroyable. Les deux lames se plantèrent dans le bois du bouclier, mais l'impact fît perdre son équilibre au capitaine du Dragon Vert qui bascula en arrière. Alors que l'autre pirate avait récupéré sa claymore et allait asséner un coup fatal, Feldan se redressa et saisît une poignée de sable qu'il balança dans les yeux de l'orque. Celui-ci recula de quelques pas, puis enragé, ajusta sa prise sur son arme, et malgré sa difficulté à voir, s'apprêta à attaquer de nouveau. Le nordique en armure se releva, et alors qu'il se tenait prêt à recevoir l'attaque, il baissa d'un coup les bras, et afficha un franc sourire. L'orsimer ne comprît pas à temps, et tandis qu'un bref éclat se faisait voir, il tomba face contre terre, la gorge tranchée.
    "J'avais oublié que vous deviez certainement en avoir fini avec son équipage", lança Feldan.
    "Tu n'aurais quand même pas pensé qu'ils nous poseraient problème?", lui répondît Fenraë avec un sourire narquois, "Les richesses sont emballées, et les hommes les transportent au Dragon."
    "Parfait, rejoignons-les.", conclût le nordique, avant de partir vers la crique où leur bateau avait accosté, à l'autre bout de l'île.
    Fenraë lui emboîta le pas sans un mot, et il rattrapèrent rapidement le reste de l'équipage, avant de commencer l'habituel discussion concernant l'usage que chacun ferait de sa part du butin.


    _________________
    Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 7:26