The Elder Scrolls Online - Roleplay

Bonjour, ce forum ferme définitivement ses portes suite à son abandon complet. Vous pouvez toujours lire et éditer vos messages afin d'en récupérer le contenu. Merci de vous diriger vers http://tesoroleplay.enjin.com/home pour un forum communautaire actif.


    L'année des larmes.

    Partagez
    avatar
    Nirnaelle

    Messages : 74
    Date d'inscription : 16/04/2013

    Feuille de personnage
    Race: Elfe noir
    Guilde(s):
    Alliance:

    L'année des larmes.

    Message par Nirnaelle le Mer 26 Fév - 0:44

    Je suis Nibani Ashar-Dan, fille de Shullay, fille de Tussaya, des Zaïbarels. Demain, nous serons le quatorzième jour d'Ondepluie et j'aurais dix ans.


    J'écris pour la première fois sur une vraie feuille de parchemin toute blanche. Je peux la poser bien à plat pour ne pas faire de ratures. Même l'encre ne ressemble à aucune autre, noire et brillante comme la carapace des shalks. Autour de moi il y a une jolie pièce toute ronde et jaune, avec des murs bizzares, plein de trous et de creux. On m'a dit que c'était le corps d'une plante géante, mais elle ne ressemble pas tellement à celles qu'on voit dehors. Il paraît que c'est la magie qui l'a fait pousser comme ça.
    Grand-père a dit que l'architecte était fainéant, et qu'il a fallu attendre deux fois plus longtemps que la normale pour rajouter ce bureau. Je n'ai pas tout compris, mais il n'avait pas l'air fâché alors je n'ai pas posé d'autres questions. Je n'avais pas de grand-père jusqu'à cette année, et il ne ressemble pas vraiment aux autres personnes du clan. Tout d'abord il a toujours des robes épaisses, comme une femme, avec beaucoup de couleurs vives. Je lui ai demandé s'il n'avait pas du mal à ne pas attirer les braillards comme ça, mais il a rit et m'a tapoté la tête. Il a des tas d'amulettes et des bagues en or avec des gemmes. En plus il se met sur le nez des petits morceaux de verre enroulés dans un fil de cuivre, ça fait ressortir ses rides.Très bizarre. Il passe beaucoup de temps dans ses quartiers et il faut voler pour y accéder. Il doit être un peu mage.
    Je sais qu'il vit dans une petite ville et donc il n'est pas comme nous, il ne connaît pas bien la vie dehors. Les serviteurs autour de nous n'arrêtent pas de chuchoter quand je les croise, ils parlent d'une bâtarde mal lavée. Je ne sais pas de quoi ils parlent, mais ce sont des serviteurs, encore un truc d'ici, alors ça doit être normal.
    Les autres me manquent. Maman me manque. C'était plus simple avant de venir.


    ***


    Il n'y a pas d'autres enfants dans la tour. En même temps, je préfère ça. Quand nous nous arrêtions près des villes, il y avait parfois des ennuis. Même quand ils voulaient juste jouer, les choses ne se passaient parfois pas très bien. Le jour où je suis revenue avec le poignet cassé, un de nos chasseurs a lancé des insultes, mais la sage-femme l'a calmé et m'a emmenée chez Grand-mère pour soigner ça. Elle m'a répété que les Cendrais et les Sédentaires avaient parfois du mal à agir avec sagesse.

    C'était avant qu'on rencontre la famille de Père.

    Maman est très belle alors c'est normal qu'il ait voulu rester auprès d'elle et ne rien dire à sa famille à lui. Ils m'ont dit que ça ferait des ennuis si ça se savait. Il lui faisait souvent des cadeaux et même si les gens du clan râlaient, ils ont fini par l'accepter parce qu'il s'était battu avec courage. Lui aussi ne ressemble pas trop aux autres, il n'a pas de cicatrices et ses mains sont toutes douces. Il paraît qu'il se débrouille avec des sortilèges, même s'il ne m'en montre pas à moi. Il s'appelle Farwil. Il paraît qu'il est "la septième génération" des Mathendis à servir la "Grande Maison Telvanni". Je sais qu'il y a des histoires compliquées de Maisons chez les Sédentaires, mais Maman m'a dit de ne pas y penser pour le moment. Je crois qu'elle est moins réaliste que Grand-Mère et que l'amour "lui est monté à la tête" comme on dit. Il paraît que j'ai plus de bon sens qu'elle...


    Avant de partir pour la tour, Grand-Mère m'a emmenée dans sa tente et s'est assise avec moi. Elle m'a serré les mains très fort et a dit que ce serait parfois difficile. Mais je n'ai pas peur. Enfin...pas trop. Il faut voir avant de juger. Elle a dit que nous nous reverrions. J'espère que les Ancêtres ne vont pas m'oublier là-bas...


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 7:57